Deuxième tour de table pour le Prix Femina

Clément Solym - 03.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - selection - deuxième - femina


Le prix Femina a diffusé hier soir, juste avant l'heure de l'apéritif*, la seconde partie de son plan diabolique pour élire un auteur dans la catégorie Roman français et Roman étranger. Et bien sûr, Essai, sans quoi l'homme ne serait plus tout à fait ce qu'il est d'ordinaire.

On le découvre avec vous et avec plaisir, Michael Hirsch est toujours dans les candidats en lice. Nous vous invitons à retrouver notre chronique de Le Réprouvé, un récit hésitant et calfeutré, mais particulièrement poignant.

Du reste, la liste, c'est comme toujours, la voici. Rendez-vous le 20 octobre, maintenant pour la dernière sélection

Roman Français :
  • Claude Arnaud pour "Qu?as-tu fait de tes frères ?" (Grasset)
  • Philippe Forrest pour "Le siècle des nuages" (Gallimard)
  • Mikaël Hirsch pour "Le réprouvé" (L?Editeur)
  • Fabienne Jacob pour "Corps" (Buchet Chastel)
  • Patrick Lapeyre pour "La vie est brève et le désir sans fin" (P.O.L)
  • Olivia Rosenthal pour "Que font les rennes après Noël" (Verticales)
  • Violaine Schwartz pour "La tête en arrière" (P.O.L)
  • Antoine Volodine pour "Ecrivains" (Seuil)

Romans étrangers :

  • Alberto Barrera Tyszka pour "La maladie" (Gallimard) - Venezuela
  • Henrik B. Nilsson pour "Le faux ami" (Grasset) - Suède
  • Edna O'Brien pour "Crépuscule irlandais" (Sabine Wespieser) - Irlande
  • Sofi Oksanen pour "Purge" (Stock) - Finlande
  • Kate O'Riordan pour "Un autre amour" (Joëlle Losfeld) - Irlande
  • Amanda Smyth pour "Black Rock" (Phébus) - Etats-Unis
  • Gonçalo M. Tavares pour "Apprendre à prier à l'ère de la technique" (Viviane Hamy) - Portugal
  • Audur Ava Olafsdottir pour "Rosa candida" (Zulma) - Islande

Essais :
  • Mohamed Aïssaoui pour "L?affaire de l?esclave Furcy" (Gallimard)
  • Florence Aubenas pour "Le Quai de Ouistreham" (L?Olivier)
  • Raphaëlle Bacqué pour "Le dernier mort de Mitterrand" (Grasset)
  • Evelyne Bloch-Dano pour "Le dernier amour de George Sand" (Grasset)
  • René de Ceccatty pour "Alberto Moravia" (Flammarion)
  • Annie Cohen-Solal pour "Leo Castelli" (Gallimard)
  • Charles Dantzig pour "Pourquoi lire" (Grasset)
  • François-Georges Dreyfus pour "1917, l'Année des occasions perdues" (Fallois)
  • Pierre-Olivier Sur pour "Dans les yeux du bourreau" (Lattés)
  • Alain Veinstein pour "Radio sauvage" (Seuil)
  • Jean-Didier Vincent pour "Elysée Reclus" (Fayard)
  • Michel Winock pour "Madame de Staël" (Fayard

* En fait ce serait plutôt vers 21h30, donc à un horaire o* l'apéritif est tout de même bien avancé...