Didier Decoin a reçu un prix pour la pire scène de sexe de l'année

Antoine Oury - 04.12.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Didier Decoin Bad Sex - Bad Sex Awards - Decoin livre


Les prix littéraires ne saluent pas toujours une écriture fine et ciselée, originale et enlevée : pour les Bad Sex Awards, c'est même tout le contraire. Cette récompense britannique, décernée annuellement, revient à un livre et son auteur pour la pire scène de sexe des douze derniers mois. Métaphores malheureuses et termes inappropriés, des passages qui sont loin d'émoustiller, la plupart du temps.

Paule Constant et Didier Decoin - Le Livre sur la Place 2018 à Nancy
Paule Constant et Didier Decoin, à Nancy (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Joie, un écrivain français a obtenu un prix à portée internationale. Ex aequo avec le romancier britannique John Harvey, Didier Decoin a en effet reçu un Bad Sex Award pour une scène de son livre The Office of Gardens and Ponds, publié par MacLehose Press dans une traduction d'Euan Cameron, ou Le Bureau des jardins et des étangs, publié par les éditions Stock en janvier 2017.

En somme, Decoin a signé l'une des scènes de sexe les plus gênantes et maladroites de l'année, osant une comparaison animale inattendue...

L'extrait remarqué par le jury :
 

Katsuro se mit à gémir tandis qu’une bosse se formait sous l’étoffe de son kimono à hauteur du sexe, bosse que Miyuki empoigna, pétrit, malaxa, écrasa, broya. Sous l’attouchement, les testicules et la verge de Katsuro ne formèrent plus qu’une seule masse qui roulait sous l’étreinte de la main. Miyuki avait l’impression de palper un petit singe qui recroquevillait ses pattes.


John Harvey, lui, obtient une récompense pour son roman Pax, publié par Holland House, dans lequel une scène de sexe fait appel à quelques notions de géographie pour véhiculer le frisson de l'excitation.
 
Décernés depuis 1993, les Bad Sex Awards ont élu pour la première fois de leur histoire deux lauréats, une référence appuyée au choix du jury des Prix Booker, qui ont eux aussi désigné deux lauréates, Bernardine Evaristo et Margaret Atwood.


Commentaires
"des passages qui sont loin d'émoustiller"

Mais une scène de sexe a-t-elle toujours pour but d'émoustiller ? (la question est bien évidemment rhétorique.)
C'est vrai ça, Coincoin, moi ça m'a appris à mieux confectioner les boulettes pour les spaghetti à la bolognaise.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.