Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Dirty Harry entre au panthéon du cinéma américain

Clément Solym - 31.12.2012

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Library of Congress - Dirty Harry - Clint Eastwood


Aux Etats-Unis, la bibliothèque du Congrès fonctionne comme un sorte de Panthéon de la culture : y font leur entrée les œuvres qui ont marqué l'histoire culturelle du pays. Le célèbre film Dirty Harry, dans lequel Clint Eastwood campe le rôle d'un inspecteur aussi désagréable qu'efficace, vient d'être admis dans ce cercle fermé.

 

 

Dirty Harrydr_stupid58, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

Il partage cet honneur avec d'autres films bien connus du grand public : parmi les 25 films au sommet, on trouve The Matrix et Breakfast at Tiffany's, le film inspiré de la nouvelle de Truman Capote dans lequel Audrey Hepburn tient un rôle mythique.

 

La bibliothèque du Congrès (Library of Congress) est la plus ancienne bibliothèque fédérale du pays et tient lieu de bibliothèque nationale. Il n'est donc pas étonnant dans ces conditions qu'elle remplisse un rôle de conservation et de valorisation du patrimoine. C'est le National Film Registry qui remplit cette fonction, en sélectionnant chaque année 25 nouveaux films.

 

La seule condition d'entrée : le film doit dater de plus de dix ans. En revanche, pas d'exigence de format ou de genre. Le Parrain côtoie West Side Story et des films des années 1910. Les documentaires, les courts-métrages et les dessins animés font aussi partie du lot. Et, chaque année, la sélection n'hésite pas à puiser dans l'ensemble de l'histoire du cinéma américain.

 

Autrement dit, Harry est en bonne compagnie mérite largement sa place. Certes, ce n'est peut-être pas le meilleur film policier de tous les temps, mais la performance de Clint est mémorable et le film est devenu une grande source d'inspiration pour le genre.