Disney : Jeff Bezos veut les oreilles et la queue... OLÉ !

Nicolas Gary - 12.08.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Disney Hachette - Amazon - livres films


Il n'y a aucun lien entre Disney, Hachette et Amazon, aurait-on écrit voilà quelques mois encore. Sauf qu'après les pressions qu'encaisse l'éditeur aux États-Unis, Amazon décide d'empêcher l'achat de certaines nouveautés en DVD et Blu-ray, notamment le dernier Captain America, ou encore Maléfique, productions de Disney.

 

 

 

 

La boutique en ligne avait déjà sévi avec Warner voilà quelques semaines - studio de production qui possède également l'éditeur DC Comics. C'est au tour de la souris Disney de perdre sa jovialité, en voyant ses films interdits de séjour dans les étals du cybermarchand. Et au passage, Disney possède l'autre éditeur de comics, Marvel. 

 

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne », entonnerait-on tous en choeur, en découvrant que la firme de Jeff Bezos poursuit son entreprise d'intimidation auprès des différentes sociétés de production de contenu.

 

Devenue un véritable bras de fer dans les négociations avec les éditeurs, la vente des produits sur amazon.com a désormais viré au pugilat. Toutefois, la question du prix de vente ne serait pas l'unique objet de dissension entre Amazon et Disney. Si les précommandes ne sont plus disponibles pour les films, cela ne concernerait aucun autre objet de la société, comme les livres et autres produits de divertissement. 

 

Alors que les autres gros vendeurs physiques disposent de surface d'exposition, et qu'elles disposent de prix de gros plus réduits, il leur est possible de réaliser de meilleures marges. Amazon réclamerait alors, pour compenser ce manque à gagner, que Disney fasse un effort dans ses offres.

 

Au fait, si le point commun entre les trois acteurs ce sont donc les négociations commerciales, celui qui réunit Hachette et Disney, c'est que le premier est éditeur du Club du livre de la célèbre souris. Et qu'il existe une joint-venture en France, Disney Hachette Presse, qui propose les titres de Mickey et de tous ses amis depuis 1934. 

 

(via Wall Street Journal)