Don Quichotte : Terry Gilliam relance son projet de film

Nicolas Gary - 10.08.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Terry Gilliam - Don QUichotte - film production


Cervantès peut se réjouir, dont on finira bien par trouver la tombe, à force de la chercher : Terry Gilliam va mettre la touche finale à son adaptation de Don Quichotte. Le film, plusieurs fois abandonné et repoussé, a connu de nombreux rebondissements depuis 1999. A l'époque, Lost in La Mancha devait compter sur la présence de Jean Rochefort...

 

Don Quichotte

Hans Splinter, CC BY 2.0

 

 

La version sur laquelle travaille maintenant Gilliam sera peut-être la bonne. Dans le projet originel, Johnny Depp, responsable publicitaire du XXIe siècle, se retrouvait projeté dans le XVIIe siècle en Espagne. Il tombait alors nez-à-nez avec Don Quichotte, qui le prenait pour le fidèle Sancho Panza. Le fiasco fut presque absolu, et il ne reste plus dans la prochaine version que des allusions à l'échec du réalisateur.

 

Lost In La Mancha avait été arrêté par les forces de la nature, tempêtes et inondations avaient eu raison de l'optimisme de chacun. Mais Gilliam persévère et désormais, tout se déroulera dans le monde moderne et contemporain. Son personnage principal fait un film sur Don Quichotte et les conséquences du film sur le public n'est pas très positif. « Certaines personnes deviennent folles, certaines se mettent à boire, d'autres deviennent des putes. » Enjoué, donc...

(via The Wrap)

 

Cependant, si le projet connaît un reboot, Gilliam lui-même n'est pas encore prêt à croire qu'il parviendra à le mener à bien. Le héros de Cervantès pourrait tout à fait avoir raison de lui, de même que son réalisateur, à l'intérieur du film. « Dans tous les cas, je me comporte comme si cela devait aboutir. » Avec un script complètement revisité, Gilliam intègre sa propre vie, durant le premier film, et les errances qu'il a entraîné. « Désormais, cela porte plus sur la manière dont les films peuvent porter préjudice aux gens. »

 

Le casting n'a pas encore été présenté, mais la production va travailler avec les acteurs nécessaires pour trouver des compromis.

 

On pourra se replonger dans le documentaire qui avait suivi l'échec du film, avec quelques prises de vue, et le début des catastrophes que connut alors la production. Dans tous les cas, la réalisation débutera avec les premières séances après les fêtes de Noël, et le financement a été obtenu.

 

 

Une autre bande annonce résumant l'ensemble des événements du film et le projet, avec ses contraintes.