La première liste du Prix de Flore vient s'ajouter à la pile des récompenses littéraires de la rentrée. Douze auteurs ont été sélectionnés, neuf hommes et trois femmes, en attendant le verdict final du jury le 13 novembre prochain.

 

 

st-germain district: café de flore

(sergeymk, CC BY 2.0)

 

 

Il y aura onze déçus, qui resteront assoiffés au comptoir du Café de Flore. Les jurés du Prix de Flore, créé en 1994 par Frédéric Beigbeder et quelques adeptes du lieu, décideront en novembre de l'heureux vainqueur de la récompense et d'un an de consommation au café fréquenté par Sartre et Picasso.

 

On compte trois premiers romans dans cette liste, ceux d'Adrien Bosc, de Frederika Amalia Finkelstein et de Pierre Demarty. Une deuxième sélection sera dévoilée mi-octobre, en attendant l'échéance du 13 novembre. L'an passé, Tout cela n'a rien à voir avec moi, de Monica Sabolo (JC Lattès) avait emporté le sacre.

 

Aurélien Bellanger, L'aménagement du territoire (Gallimard) 

Adrien Bosc, Constellation (Stock)

Pierre Demarty, En face (Flammarion)

Frederika Amalia Finkelstein, L'oubli (L'Arpenteur/Gallimard)

Fabrice Gaignault, Vie et mort de Vince Taylord (Fayard)

Ismaël Jude, Dancing with myself (Verticales)

Eric Maravelias, La faux soyeuse (Série Noire/Gallimard)

Franck Maubert, Visible la nuit (Fayard)

Olivier Maulin, Gueule de bois (Denoël)

François Roux, Le bonheur national brut (Albin Michel)

Anna Rozen, J'ai eu des nuits ridicules (Le Dilettante)

Leïla Slimani, Dans le jardin de l'ogre (Gallimard)