Dracula vante le don du sang sur Facebook et YouTube

Clément Solym - 08.08.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - Dracula - vanter - don


La suite de Dracula, d'après Bram Stoker, a été prise en charge par son descendant, corrompu et vampirisé jusqu'à l'os, Dacre Stoker. L'éditeur Michel Lafon publiera cette suite, coécrite avec Ian Holt, normalement vers l'automne et reposant sur différentes notes et indications laissées par l'auteur.

Racontant comment 25 ans après la fin du roman originel les forces du mal se réunissent à Londres, on imagine bien un délire autour du don de sang et de la consommation abusive de tout ce qui est chair humaine...

Eh bien le marketing autour de cette parution risque d'être sanglant au Canada du moins, puisque l'éditeur Penguin annonce une campagne en partenariat avec les Canadian Blood Services, en charge de la récolte de sang dans le pays, ainsi que la Randolph Academy, école de danse... Une sorte de thriller avec des vampires ?

L'éditeur annonce plusieurs éléments de son programme, avec différentes dates, pour sensibiliser la population au don du sang, des plaquettes et du reste - et pourquoi pas des organes une fois que tout est fini... - avec en effet des danses et chorégraphies. La première, le 18 octobre, à Toronto, s'axera autour de Michael Jackson (tiens donc !) et de Thriller.

Toute une campagne de Street marketing sera ainsi mise en place, avec en outre des prépublications sur les réseaux sociaux (Facebook,; YouTube, etc.) et tout ce que le net permet de marketing viral pour encadrer l'ensemble. Pour un aperçu global, rendez-vous à cette adresse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.