Drake produira une série d’après Power, les 48 lois du pouvoir de Robert Greene ​​​​​​​

Camille Cado - 30.03.2020

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - drake livre adaptation - Power drake serie - Robert Greene power


Après avoir produit la série Euphoria pour HBO, ou encore Top Boy actuellement diffusée sur Netflix, Drake a jeté son dévolu sur le best-seller de Robert Greene, Power, les 48 lois du pouvoir (trad. Myra Bories et Lakshmi Bories aux Éditions Leduc.s). L’adaptation intitulée 48 Hours of Power verra le jour sur Quibi, un nouveau service de streaming annoncé pour le début du mois d’avril 2020.
 
Drake en 2016, The Come Up Show (CC BY 2.5)


Publié en 1998 aux États-Unis, le premier livre de Robert Greene, The 48 Laws of Power, a connu un succès immédiat, notamment, dans le milieu du rap. L’auteur américain s’était d’ailleurs associé à 50 Cents pour proposer un dérivé de son ouvrage intitulé The 50th Law.

Publié en 2009 aux États-Unis, le livre parait ensuite en France aux éditions Alisio sous le titre La 50e loi d’après la traduction de Lakshmi et Alain Bories. Il a également fait l’objet d’un projet d’adaptation sous forme de roman graphique en 2012.

C’est au tour d’une autre figure incontournable du rap américain de se saisir de l’ouvrage. Drake, de son vrai nom Aubrey Drake Graham, a en effet annoncé qu’il sera producteur exécutif de 48 Hours of Power aux côtés de son manager Adel Nur, ainsi que Jason Shirer de Dremcrew, la société de production du rappeur. Zack Hayden de Anonymous Content et Robert Greene lui-même fera également partie de la production.

Chaque épisode de la série sera consacré à mettre en scène une des 48 lois présentées dans l’ouvrage. Décrit comme « amoral, intelligent, impitoyable et captivant » par son éditeur français, ce livre condense trois mille ans d’histoire du pouvoir détaillés en loi.

« Véritable manuel de la manipulation, il analyse la quintessence de cette sagesse millénaire, tirée de la vie et des œuvres des plus illustres stratèges (Sun Di, Clausewitz), hommes d’État (César, Louis XIV, Bismarck, Talleyrand), courtisans (Castiglione, Gracian), séducteurs.trices (Ninon de Lenclos, Casanova) et escrocs de l’histoire. »

Parmi les lois présentées : ne jamais surpasser le maître, écraser l’ennemi, attirer l’attention à tout prix, ou encore dissimuler ses intentions pour n’en citer que quelques-unes. Chacune d’entre elles renfermant le secret sur la manière d’obtenir et conserver le pouvoir.
 

« J’ai toujours pensé que Power, les 48 lois du pouvoir conviendraient parfaitement à une série, donnant vie au jeu de pouvoir machiavélique intemporel décrit dans le livre » a confié Robert Greene au magazine Billboard. « Mais ce n’est que lorsque Drake et Adel “Future” Nur sont venus m’exposer leur approche cinématographique unique de mon ouvrage que j’ai su qu’on pouvait unir nos forces et proposer une adaptation de mon travail ».

48 Hours of Power sera diffusé sur Quibi sous forme de 48 courts épisodes, donc. Ce nouveau service de streaming crée par Jeffrey Katzenberg cofondateur de DreamWorks devrait voir le jour le 6 avril prochain aux États-Unis. La plateforme a d’ores et déjà commandé plus de 50 séries. Parmi lesquelles, une nouvelle adaptation du Tour d’écrou d’Henry James.
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.