Du 12 au 18 décembre, l'Institut du monde arabe fête la langue arabe

Antoine Oury - 15.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Institut du monde arabe - Fête de la langue arabe - Nada Yafi ima


Du 12 au 18 décembre 2016, l'Institut du monde arabe, à Paris, fêtera la langue arabe, qui reflète par sa modernité un monde arabe contemporain en pleine mutation. À l'occasion de la journée mondiale pour la langue arabe, célébrée par l'UNESCO le 18 décembre, l'Ima propose une semaine d'événements.

 

Hassan Massoudy

 

 

Nous reproduisons ci-dessous l'éditorial de Nada Yafi , directrice du Centre de langue de l'IMA. Le programme complet de la Fête de la langue arabe à l'Institut du monde arabe est disponible en fin d'article.

 

Evoquer, loin des polémiques, la langue arabe comme une « langue du monde » aux multiples facettes, à travers un séminaire prévu le 13 décembre prochain, voilà le pari ambitieux de l’Institut du monde arabe. Des personnalités prestigieuses de l’université, de la culture et de l’éducation, mais aussi de l’entreprise, des médias, de la diplomatie, de la formation professionnelle, de la certification en langues, apporteront un éclairage inédit sur les enjeux liés à sa diffusion.

 

Parrainée à la fois par le Ministère de la Culture et de la Communication et par le Ministère de l’Education nationale, la rencontre entend rappeler que loin d’être une « langue communautaire », la langue arabe est l’expression d’une culture de portée universelle, au cœur de la transmission des savoirs1 à travers l’histoire, et, comme pour toutes les grandes langues vivantes, une langue d’avenir pour les jeunes.

 

La langue arabe voyage bien au-delà des frontières d’une religion ou d’une région. Des messes sont célébrées en arabe dans les églises du Liban, d’Irak ou d’Egypte. Outre les 22 pays membres de la Ligue arabe dont elle est la première langue officielle, elle est aussi la deuxième langue officielle d’autres pays, dont Israël où elle s’impose même aujourd’hui dans le cinéma et la chanson.

 

L’arabe est l’une des six langues officielles des Nations unies, et selon une étude du Washington Post de 20152, la quatrième langue la plus parlée au monde. Elle occupe le deuxième rang par le nombre de pays où sa présence est attestée.

 

Selon l’observatoire de la Francophonie, en poursuivant sa croissance démographique dans la première moitié du XXIème siècle, l’espace arabophone devrait dépasser les espaces lusophone et hispanophone en 2060 et atteindre plus de 700 millions d’habitants. Il n’est pas anodin que de grandes puissances, mondiales ou régionales, aient fait le choix d’une chaîne de télévision satellitaire arabophone3.

 

Ce séminaire est le moment fort de toute une « Fête de la langue arabe », organisée à l’IMA, du 12 au 18 décembre, en partenariat avec le magazine en ligne Orient XXI, parallèlement à la célébration par l’UNESCO de la journée mondiale de la langue arabe (18 décembre). Le programme sera disponible sur le site de l’IMA.

 

Nada Yafi

 

1. Dimitri Gutas « Pensée grecque, culture arabe », et Ahmed Djebbar « Une histoire de la Science arabe »

2. https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2015/04/23/the-worlds-languages-in-7-maps-and-charts/

3. AL Hourra,/Etats-Unis, BBC arabe/Grande-Bretagne, France 24/France, Russia AL Yaum/ Russie, CCTV/com Chine, Al- Alam /Iran, TRT-el Türkiye/Turquie, I24News/ Israël sont quelques exemples parmi d’autres

 

  Fete de La Langue Arabe 2016 by ActuaLitté on Scribd