Education : L'UNESCO choisit le livre d'un Iranien comme ambassadeur

Cécile Mazin - 26.08.2013

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - UNESCO - education - paix


Dans le cadre de son programme Éducation pour la compréhension, la coopération et la paix internationale, l'UNESCO vient de choisir un projet éditorial iranien, The Song of the City, écrit par Borzou Saryazdi. Ce livre a été sélectionné pour le Projet Collection d'Histoire 2013, organisé par la branche Asie-Pacifique de l'UNESCO.

 

 

illustration de l'appel à projets 

 

The Song of The City raconte comment un groupe d'enfants tente d'apprendre à jouer des partitions musicales au travers de couleurs et s'apprête à jouer un morceau de musique en fonction des couleurs de leur ville. Très poétique, le livre a été traduit en anglais par Iraj Esmaeilpur Quchan, précise l'auteur dans un communiqué. 

 

Avec lui, on retrouvera les livres de Mariyam NIhaz, Ab Hara's Dream, originaire des Maldives, et The Green Hope, d'Arul Vadivelan Ponnusamy, originaire de Malaisie. Ces trois livres seront intégré au Projet pour l'année 2013.

 

Le Centre d'Education Asie-Pacifique de l'UNESCO a mis en place cette initiative, en considérant que l'une des méthodes les plus efficaces pour la pédagogie auprès d'enfants pouvait être la narration. Depuis 2000, le centre utilise donc des histoires pour sensibiliser les enfants à la diversité culturelle, ethnique et linguistique.