Election à l'Académie française : Jean Clair l'emporte

Clément Solym - 22.05.2008

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Jean - Clair - académie


Suite à une vague de décès initiée en 2000, l'Académie française se trouve dans l'obligation de procéder à élection sur élection pour attribuer à de nouveaux immortels les fauteuils laissés vides, à l'instar du jury du Goncourt qui est de nouveau au complet.

Après les élections de Jean-Loup Dabadie au fauteuil de Pierre Moinot et de Monseigneur Claude Dagens à celui de l'historien René Rémon, c'est au tour de celui de Bertrand Poirot-Delpech d'accueillir un nouvel occupant.

Pour mémoire, une élection pour ce fauteuil avait déjà eu lieu le 7 février dernier mais celle-ci n'avait pas abouti. Aujourd'hui donc, les académiciens devaient choisir qui de Pierre Bergé ou de Jean Clair les rejoindrait.

Jean Clair a donc été élu pour le siège. Historien d'art et ancien directeur du Musée Picasso, son éléction s'est faite au premier tour du scrutin. On comptait aujourd'hui 28 votants, et Jean l'a emporté à 16 contre 7, nous apprend une source sur place.

Avec cette élection, il ne reste donc plus que quatre sièges à pourvoir, ceux de l'ancien Premier ministre Pierre Messmer, du cardinal Jean-Marie Lustiger, d'Henri Troyat, et enfin d'Alain Robbe-Grillet.

La prochaine élection est prévue pour le 19 juin, et il s'agira de décider qui de Jean-Christophe Rufin ou de Olivier Germain-Thomas remplacera Henri Troyat.