medias

Emma Watson et Reni Eddo-Lodge féminisent le métro de Londres

Gariépy Raphaël - 23.07.2020

Culture, Arts et Lettres - - Urbanisme Metro - Londres carte - autrice actrice livre


L’auteure Reni Eddo-Lodge et l’actrice Emma Watson mènent un projet à la frontière de l’urbanisme et de la fiction. Les deux Londoniennes comptent réinventer la carte du métro de la ville en renommant les 270 arrêts en l’honneur de femmes et de personnes non binaires historique. 
 
Ella / She


Eddo-Lodge, auteur du best-seller Le racisme est un problème de blancs (traduction Renaud Mazoyer, ed. Autrement), et l’actrice et activiste Emma Watson redessineront la carte du métro de Londres, faisant naitre une autre histoire derrière les stations. Elles se sont inspirées d’un projet similaire que l’on retrouve dans le livre Nonstop Metropolis de Rebecca Solnit et Joshua Jelly-Schapiro qui présentait une carte du métro de New York avec tous les arrêts renommée d’après des femmes qui ont marqué le pays. 

Solnit et Schapiro travaillent aujourd’hui avec Eddo-Lodge et Watson pour aider à créer la « City of Women London ». Alors qu’aux États-Unis c’était Alexandria Ocasio-Cortez ou Cardi B qui était mise à l’honneur, outre-Manche on songe pour l’instant à Mary Seacole, Amy Winehouse, Zadie Smith ou encore Virginia Woolf.
 


« Le projet vise à identifier des Londoniennes remarquables qui ont eu un impact sur l’histoire de la ville d’une manière ou d’une autre. Les noms seront attribués à chacune des stations représentées sur le plan du métro de Londres en fonction du lien entre la figure historique et la zone locale », expliquent les organisateurs.
 
Les figures choisies peuvent être déjà connues ou faire partie de la longue liste des oubliés de l’histoire du pays ou de la ville. elles seront retenues parmi des personnalités des arts, de la société civile, des affaires, de la politique, du sport...

Travaillant en partenariat avec la Fondation WOW, les initiatrices du projet prévoient de consulter des historiens, des écrivains, des conservateurs de musée et des bibliothécaires pour trouver des noms potentiels. Le public sera lui aussi amené à participer et pourra soumettre ses propres idées.

La carte finalisée sera publiée par Haymarket Books à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars prochain.

Via The Guardian 


Crédit photo : Hernan Pinera 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.