Emmanuel Carrère reçoit le prix de la langue française 2011

Clément Solym - 06.10.2011

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - limonov - carrere - prix


Le romancier tout fraîchement écarté de la liste du prix Goncourt, Emmanuel Carrère pourra tout de même se satisfaire d'un prix de la langue française 2011, qui vient de lui être attribué.

C'est la ville de Brive, quelques semaines avant le début de sa Foire, qui organise ce prix, doté de 10.000 €, avec pour vocation de récompenser un créateur, selon les organisateurs, « qui contribue par le style de ses ouvrages ou son action à illustrer la qualité et la beauté de la langue française ».


La Foire de Brive se tiendra du 4 au 6 novembre, et l'écrivain recevra son prix le premier jour.

Le dernier roman, Limonov, raconte l'histoire de l'écrivain Édouard Limonov. « Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’aprèscommunisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados.

Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement.
»