Shakespeare en Haïti, ou Macbeth au pays du vaudou

Nicolas Gary - 24.09.2015

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Shakespeare Macbeth théâtre - adaptation cinéma - Orson Welles


Orson Welles ne se présente plus. Acteur et homme de radio, il devait fort logiquement rencontrer le monde du théâtre. Et dans le cadre d’un projet fédéral, alors qu’il n’a que 19 ans, le voici engagé pour une adaptation de Macbeth. John Houseman, alors directeur du New York’s Negro Theatre Unit, décide de faire confiance au jeune Welles, pour répondre à un programme qui s’inscrit dans le New Deal....

 

 

 

C’est en 1935, et certainement faut-il remettre les choses dans leur contexte. Décidé sous Roosevelt, ce mouvement politique vise, grosso modo, à faire intervenir le gouvernement fédéral pour lutter contre les effets de la Grande Dépression qui sévit, entre 1933 et 1938. Et le champ artistique n’est pas oublié. 

 

Voici donc Welles, indirectement employé de l’État fédéral, pour recruter écrivains, acteurs réalisateurs et techniciens du théâtre, afin de réaliser une adaptation de la pièce de Shakespeare. Et voici comment Voodoo Macbeth va prendre place sur l’île d’Haïti, après le règne d’Henri Christophe – après 1820, donc.

 

Foin des sorcières terrifiantes de l’Écosse, ce sont ici les rituels vaudous qui servent de contexte, avec tout le decorum que l’on peut imaginer. Et qui se retrouve dans la vidéo ci-dessous.

 

 

 

La pièce fut jouée en 1936, au théâtre Lafayette de Harlem, et réunissait exclusivement des acteurs noirs. Welles, 20 ans, est salué comme un petit prodige et son adaptation reconnue comme une perle, avec le réalisme et les aspects de la culture haïtienne. 

 

Certains y virent une expression du racisme américain latent, mais la majorité a considéré que Welles avait su offrir aux acteurs l’opportunité d’une représentation où ils ont pu démontrer tout leur talent. La pièce fut si populaire, qu’elle dépassa largement le cadre de Harlem, pour partir en tourner, à Dallas, dans le Texas...

 

(via Open Culture)