En 2016, Hao Jingfang devient la première chinoise à recevoir le prix Hugo (SF)

Orianne Vialo - 22.08.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix hugo science fiction - prix hugo Hao Jingfang - Hao Jingfang récompense


La cérémonie de remise des prix des prix Hugo, un des plus grands prix de science-fiction des États-Unis, a eu lieu le 20 août dernier. Cette année, c’est l’auteure chinoise Hao Jingfang qui a reçu le prix Hugo 2016 de la meilleure nouvelle pour son roman court Folding Beijing (publié par le magazine Uncanny dans son numéro de janvier/février 2015 et traduit du chinois à l’anglais par Ken Liu). Elle est la première écrivaine chinoise à remporter un Prix Hugo, après la victoire de l’auteur chinois Liu Cixin, qui avait remporté un Hugo pour son roman The Three-Body Problem (trad. française de Gwennaël Graffic chez Actes Sud sous le titre Le problème à trois corps, en 2015).

 

 

 

Chaque année, les prix Hugo sont remis lors de la Convention mondiale de la science-fiction, la MidAmericaCon II, qui se déroule à Kansas City, dans le Missouri. Le prix Hugo de la meilleure nouvelle récompense les histoires de 7500 à 17.500 mots.  

 

La remise de ce prix 2016 marque une première dans l’histoire des Prix Hugo : c’est la première fois qu’une Chinoise remporte une récompense Hugo. Née à Tianjin, une municipalité autonome du nord-est du la Chine, Hao Jingfang, 32 ans, a été diplômée en physique en 2006.

 

Elle est l’auteure des romans Liulang Maesi (2011) et Hui dao Karong (2012), mais a aussi écrit les nouvelles Kanbujian de xingqiu (trad. anglaise de Ken Liu sous le titre Invisible Planets), Zuihou Yi Ge Yonggan De Ren (trad. anglaise de Ken Liu sous le titre The Last Brave Man) ainsi que Xing Ivren. (via Paper Republic)

 

Avec son histoire écrite en trois jours à peine, Hao Jingfang « suggère une possibilité pour l’avenir et propose également une solution…. Dans mon histoire, l’avenir est plus brillant que nous le pensions, et, je l’espère, il sera encore meilleur ». L’auteure y raconte la lutte d'un père qui veut envoyer sa fille à l'école futuriste de Pékin, faisant ainsi allusion à la situation actuelle en Chine. Certains Chinois doivent surmonter beaucoup de difficulté pour assurer à leurs enfants une éducation de grande qualité.

 

Lors de la remise de son prix, l'auteure a déclaré : « Je ne vais pas dire que je suis très surprise d’avoir gagné ce prix, parce que je m’attendais déjà à ce scénario. Cela ne signifie pas que je suis très fière et que je pense que je vaux mieux que quiconque. La vérité, c’est que je m’attendais aussi au scénario où je ne gagne pas le prix, et où j'assiste à une fête intitulée La fête des perdants Hugo, qui est organisée après cette cérémonie par l'un de mes écrivains préférés. En fait, je ne peux presque pas décider quel scénario je suis la plus impatiente de découvrir. » (via CRI English)

 

On peut retrouver la cérémonie en vidéo : 

 

 

Le reste des récompenses attribuées est à retrouver ici : 

 

Meilleur roman : The Fifth Season (Orbit, 2015) par N. K. Jemisin

Meilleur roman : Binti par Nnedi Okorafor

Meilleure nouvelle : Folding Beijing par Hao Jingfang

Meilleure nouvelle courte : Cat Pictures Please par Naomi Kritzer

Meilleure livre non-fictif ou apparenté : prix non attribué

Meilleure histoire graphique : The Sandman: Overture, écrit par Neil Gaiman, dessiné par J. H. Williams III

Meilleure Présentation dramatique (format long) : Seul sur Mars, scénarisé par Drew Goddard, dirigé par Ridley Scott

Meilleure présentation dramatique (format court) : l'épisode AKA Fais-moi un sourire de Jessica Jones, scénarisé par Jamie King, Scott Reynolds et Melissa Rosenberg, dirigé par Michael Rymer

Meilleur éditeur de nouvelles : Sheila E. Gilbert

Meilleur éditeur de romans : Ellen Datlow

Meilleur artiste professionnel : Abigail Larson

Meilleur magazine semi-professionnel : Uncanny

Meilleur magazine amateur : File 770

Meilleur écrivain amateur : Mike Glyer

Meilleur artiste amateur : Steve Stiles

Meilleur podcast amateur : prix non attribué

Prix Campbell : Andy Weir

 

 

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.