En 2018, la Foire de Francfort s'écrira avec l'alphabet géorgien

Antoine Oury - 09.10.2017

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire Francfort - Francfort Géorgie - Francfort alphabet géorgien


L'édition 2017 n'a pas encore commencé que la Foire du Livre de Francfort pense déjà à l'avenir : c'est sûrement à cela que l'on reconnaît une manifestation littéraire en avance sur son temps... Le 12 octobre, Mikheil Giorgadze, ministre de la Culture et de la Protection des monuments de la Géorgie, pays invité d'honneur de l'édition 2018, viendra présenter les premiers événements du futur programme.


Frankfurter Buchmesse 2016 - Foire du livre de Francfort
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

L'invitation d'honneur de la Géorgie à la Foire du Livre de Francfort est connue depuis 2014, mais elle se concrétise, à un an de l'événement, avec le dévoilement d'une partie du programme des festivités. Ce jeudi 12 octobre, depuis la Foire où la France est cette année l'invitée d'honneur, Mikheil Giorgadze, Medea Metreveli, directrice du Centre national du Livre géorgien et l'auteure Nino Haratischwili viendront s'exprimer avant une présentation officielle du programme.

 

En présence de Juergen Boos, directeur de la Foire de Francfort, les temps forts de la programmation seront dévoilés : des événements autour des arts et de la langue du pays, ainsi que des auteurs, bien sûr, mais aussi, annonce la Foire, une place spécifique réservée à l'alphabet géorgien.

 

Ajouté sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2016, l'alphabet géorgien, créé par Pharnavaz Ier, premier roi de la Géorgie, remonte à 412 av. J.-C. et est toujours utilisé aujourd'hui. 

 

Image illustrative de l'article Alphabet géorgien

 Le mot « écriture » en géorgien actuel (GeorgianJorjadze, Domaine public)



Le dimanche 15 octobre, la France transmettra le fameux « GuestScroll » de la Foire de Francfort à la Géorgie en présence de la chanteuse britannique d'origine géorgienne Katie Melua.

 

Foire du livre de Franfort