En 2019, la Foire du Livre de Francfort se transforme en librairie géante

Antoine Oury - 09.07.2019

Culture, Arts et Lettres - Salons - foire livre francfort - librairie foire francfort - foire francfort vente livres


FBM19 — La Foire du Livre de Francfort annonce un petit changement au sein de ses conditions générales : le samedi et le dimanche, les deux derniers jours de la manifestation, il sera possible pour les exposants de vendre des livres aux visiteurs. Le grand public est en effet invité à assister à l'événement le week-end : le Börsenverein, qui organise la Foire, met en avant le soutien à la lecture et aux libraires, mais ce changement vient surtout lever une incertitude chez les exposants.

Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18
Sur un stand, à la Foire du Livre de Francfort 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


« Pour la première fois, il sera possible de vendre ses livres et produits éditoriaux dès le samedi à la Foire de Francfort », annonce avec plaisir l'organisation de la Foire, un des plus grands événements internationaux du monde de l'édition. « Il s'agit d'une nouvelle opportunité pour les exposants d'atteindre plus de visiteurs et de clients », affirme encore le Börsenverein.

Les exposants sont invités à vendre directement leurs livres, ou à passer par un libraire qui gérera leurs stands : les législations sur le prix unique devront être strictement respectées, indique l'organisation de la Foire, selon la provenance des livres. Des ouvrages abîmés ou présentant un défaut, eux, pourront afficher des prix réduits. Les éditeurs allemands devront être vigilants, car l'organisation de la Foire annonce clairement des contrôles, avec une amende de 200 € par infraction, et de 500 € en cas de récidive.

Les différentes taxes s'appliquent également, annonce le Börsenverein. Aucune mention n'est faite des droits d'auteur : si certains titres proposés à Francfort ont déjà vu leur part de droit versée à l'auteur, certains exposants, du côté français, refusaient de vendre des livres « par respect pour les auteurs ».

Une précision plus qu'une nouveauté

ActuaLitté avait évoqué, l'année dernière, l'incertitude qui entourait les ventes de livres à la Foire du Livre de Francfort : du côté des exposants français, on indiquait ne pas vraiment comprendre la politique de l'événement en la matière. « Les conditions générales stipulent pourtant qu'il est interdit de faire de la vente de livres. Si l'on commence en plus à nous donner des injonctions contradictoires... », indiquait une éditrice sur le stand d'une maison d'ouvrages pour la jeunesse.

En effet, l'organisation laissait entendre que la vente de livres était possible, et même vivement recommandée, au moins le dimanche : « Francfort est une ville internationale, et, au sein du public du week-end, on peut trouver des gens intéressés par la bande dessinée française, par exemple, qui attendent Francfort pour se tenir au courant et acheter des ouvrages », nous avaient répondu les organisateurs de la Foire.
 
À présent, le doute est levé, et les éditeurs de tous les pays auront l'occasion de participer à cette grande vente, sur tout le week-end : cela dit, les éditeurs allemands devraient être les premiers à en profiter, logiquement. Juergen Boos, directeur de la Foire, se réjouit d'ailleurs de proposer « aux éditeurs de nouveaux moyens de contact avec les lecteurs ». En Allemagne, les ventes de livres ont connu une hausse conséquente en 2018.


Retrouver notre dossier sur la Foire du Livre de Francfort 2019


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.