En Croatie, les Particules élémentaires volent en éclat

Cécile Mazin - 15.05.2015

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Michel Houellebecq - Particules élémentaires - théâtre festival


L'édition hongroise traduite de Soumission, le dernier roman de Michel Houellebecq avait déjà fait jaser. Présentant une Mona Lisa avec voile intégral, on soupçonnait gentiment l'éditeur – mais à tort s'est-il défendu – de véhiculer un message islamophobe. Désormais, c'est en Croatie que le romancier fait couler de l'encre, et plus particulièrement pour le festival de Dubrovnik.

 

Guillaume Nicloux et Michel Houellebecq - L'enlèvement de Michel Houellebecq

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Une pièce de théâtre, cette fois inspirée des Particules élémentaires, a été censurée par les autorités croates, en raison de son contenu. Ce n'est pourtant pas dans ce livre que les attaques contre l'islam seraient les plus fracassantes. Dans Plateforme, on pouvait en effet lire : « L'islam ne pouvait naître que dans un désert stupide, au milieu de Bédouins crasseux qui n'avaient rien d'autre à faire — pardonnez-moi — que d'enculer leurs chameaux. »

 

Mais qu'importe : pour les responsables, l'adaptation théâtrale des Particules est proprement insupportable. Selon la directrice du festival, Ivana Medo Bogdanovic, « l'auteur est contestable, car il a prétendument des vues négatives sur l'islam et fait des déclarations négatives à l'encontre de musulmans », rapporte l'AFP.

 

Pilule qu'une réalisatrice, Mani Gotovac, a du mal à avaler. L'œuvre, estime-t-elle dans un communiqué « témoigne des catastrophes de notre époque. Le pouvoir interdit une œuvre d'art sur le manque d'amour entre un homme et une femme, une pièce qui (...) avait obtenu le premier prix au Festival d'Avignon. Pour moi, cela équivaut à une catastrophe ». 

 

Et pour Ivica Buljan, qui a mis en scène l'adaptation, le pays fait face à un acte de censure qui dévoile « un ordre intimidant à renoncer à utiliser l'intelligence ». 

 

Retrouver Les Particules élémentaires en librairie

 

Sauf que, si en Croatie, la population musulmane représente 1,5 % des 4,2 millions d'habitants, les Balkans s'entêtent dans leur rôle de poudrière. De multiples menaces islamistes se manifestent toujours, que ce soit en Bosnie, Serbie ou encore au Kosovo. Les gouvernements ont dû appliquer des législations plus rigoureuses, afin d'empêcher des djihadistes de partir à l'étranger. 

 

La 66e édition du festival de théâtre de Dubrovnik, dont le gouverneur de la région Nikola Dobroslavic a donc la responsabilité, se déroulera sous le signe d'une ultra-prudence, empreinte de censure. 

 

Nul doute que le manuscrit Soumission aura précédé la réputation du romancier, et certainement servi de catalyseur aux angoisses des autorités croates. Racontant une France qui élit un parti musulman, le roman a provoqué des levées de boucliers de toutes parts. D'autant plus que le livre avait été frappé doublement : dix jours avant sa mise en vente officielle, il avait été largement répandu sur les réseaux pirates – une première dans le paysage éditorial français. Et le jour même de sa sortie, survenaient les attentats meurtriers chez Charlie Hebdo.

 

Les Particules élémentaires, petit pitch :

Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d'aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants. 

Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde. Bruno, de son côté, s'acharne en une quête désespérée du plaisir sexuel. Un séjour au « Lieu du Changement », camping post-soixante-huitard tendance New Age, changera-t-il sa vie? Un soir, une inconnue à la bouche hardie lui fait entrevoir la possibilité pratique du bonheur. Par leur parcours familial et sentimental chaotique, les deux demi-frères illustrent de manière exemplaire la société d'aujourd'hui et la quête complexe de l'amour vrai.