En Inde, Netflix va coproduire l'adaptation télévisuelle du Seigneur de Bombay

Joséphine Leroy - 08.06.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Seigneur de Bombay Vikram Chandra - Netflix Inde adaptation - adaptation littérature télévision


Il est plus fréquent que l’Inde produise ses propres séries et n’appelle pas de producteurs étrangers pour le faire. Mais Netflix a réussi à convaincre Phantom Films pour l’adaptation en série du livre à succès Sacred Games ou Le seigneur de Bombay de l’auteur indien Vikram A. Chandra (éd. Robert Laffont, trad. Johan-Frédérik Hel-Guedj). 

 

Netflix Headquarters

(Mike K / CC BY-NC 2.0)

 

 

Jusqu’ici, le service de streaming a simplement annoncé qu’il allait coproduire, avec Phantom Films, l’adaptation du best-seller indien. Selon les rares informations dont nous disposons, le tournage se déroulera en Inde et les dialogues seront à la fois en hindi et en anglais.  

 

Mais pour que le projet plaise, il faudra s’adapter aux goûts locaux. Vikram A. Chandra, scénariste, professeur d'écriture créative à l'Université de Californie et auteur du livre adapté, a exprimé son impatience, comme on peut le lire dans le communiqué de presse de Netflix : « Depuis quelques années, j’observe avec beaucoup d’enthousiasme les transformations narratives révolutionnaires et le déploiement de nouveaux genres que Netflix apporte dans le monde de la télévision », ajoutant qu’il faisait « confiance » au géant du streaming pour que toute « la couleur, la vitalité et la musique du monde fictif que j’ai créé soient restituées sur l’écran ». 

 

Madhu Mantena, qui travaille chez Phantom Films, s’est lui aussi dit « très heureux de commencer cette aventure avec Netflix ». « Nous sommes persuadés qu’ensemble nous créerons quelque chose d’excitant et révolutionnaire. »

 

Aucune date — tournage, diffusion éventuelle — n’a pour le moment fuité mais, une chose est sûre, la série sera disponible en streaming mondialement. Cette coproduction donnera peut-être une autre image de la culture indienne, en dehors de celle qu’a pu véhiculer l’industrie bollywoodienne, par exemple. 

 

Le résumé de l'éditeur :

 

Le gangster : Ganesh Gaitonde, un roi de la pègre de Bombay. Le flic : Sartaj Singh, un petit inspecteur de police d'un commissariat de quartier. Le suspense : si Sartaj ne découvre pas bientôt pourquoi Ganesh s'est suicidé au fond d'un bunker après avoir tué la femme qu'il aime, vingt-six millions de personnes vont mourir dans une explosion atomique. La violence : pour Ganesh, la vie n'a aucun prix. Il la méprise, l'écrase, la supprime avec l'aisance et la force d'un dieu du Mal. La sensualité : elle est partout, dans les décors dorés de Bollywood comme dans les taudis infâmes de Navnagar, dans les temples hindous comme dans les bordels. Et surtout il y a Bombay : majestueuse et monstrueuse, cruelle aux misérables, douce aux dépravés, Bombay est le lieu de tous les possibles. Autour de Sartaj et Ganesh gravitent des personnages rongés par l'ambition : Jojo la maquerelle, Aadil le révolutionnaire désespéré, Parulkar le flic qui fait de la corruption un des beaux-arts de l'Inde, Paristosh Shah, un receleur milliardaire qui ne transige pas sur les traditions hindouistes... Tous rêvent d'être des seigneurs dans la ville...

 

Parallèlement à cet investissement inattendu, l’Europe demande à Netflix l'instauration de quotas d’œuvres européennes. Dans la révision d’une directive, les pays européens demandent au service de streaming d’investir de l’argent sur les productions européennes en réservant au moins 20 % du contenu de leurs catalogues à celles-ci. 


Pour approfondir

Editeur : Pocket
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782266181785

Le seigneur de Bombay

de Vikram Chandra (Auteur)

Le gangster : Ganesh Gaitonde, un roi de la pègre de Bombay. Le flic : Sartaj Singh, un petit inspecteur de police d'un commissariat de quartier. Le suspense : si Sartaj ne découvre pas bientôt pourquoi Ganesh s'est suicidé au fond d'un bunker après avoir tué la femme qu'il aime, vingt-six millions de personnes vont mourir dans une explosion atomique. La violence : pour Ganesh, la vie n'a aucun prix. Il la méprise, l'écrase, la supprime avec l'aisance et la force d'un dieu du Mal. La sensualité : elle est partout, dans

J'achète ce livre grand format à 11.90 €