Encore une adaptation d'une nouvelle de Stephen King annoncée

Antoine Oury - 13.09.2017

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Stephen King nouvelle - Stephen King film - Stephen King Laissez venir à moi les petits enfants


Le succès de Ça risque d'amplifier un peu plus le phénomène : le cinéma et la télévision redécouvrent Stephen King, pour peu que les producteurs l'aient jamais oublié. Les annonces d'adaptation de ces histoires se multiplient, et la dernière en date est celle d'une nouvelle, Laissez venir à moi les petits enfants, publiée pour la première fois en 1972, qui deviendrait un film.


Image du film Ça (2017)


La nouvelle Laissez venir à moi les petits enfants (Suffer the Little Children en VO) aurait été choisie par le réalisateur et scénariste Sean Carter pour devenir son prochain film, produit par Craig Flores (Bread & Circuses), Nicolas Chartier (Voltage Pictures) et Sriram Das (Das Films). La nouvelle a été publiée pour la première fois en 1972, dans le magazine Cavalier, avant de réapparaître dans Territoires de l'inquiétude en 1991 puis dans Rêves et Cauchemars, en 1993.

Laissez venir à moi les petits enfants, titre qui fait référence à une phrase de la Bible, fait partie de ces nouvelles classiques du King des débuts, particulièrement sombre et morbide. Miss Sidley, enseignante sévère, remarque un jour que le visage d'un de ses élèves, Robert, se déforme de manière monstrueuse. Bientôt, d'autres élèves de sa classe adoptent des visages terrifiants... Apeurée, elle garde en retenue le jeune Robert, qui lui assure que les autres élèves se transforment comme lui : impossible de savoir s'il dit la vérité ou s'il fait preuve d'insolence...

« L'esthétique de Stephen King s'est imprimé dans ma psyché depuis que je suis adolescent, et Laissez venir à moi les petits enfants correspond parfaitement à ce paradigme de King : un personnage principal atteint par une faiblesse tragique, qui se retrouve au coeur d'un scénario inimaginable. Ce n'est qu'un aperçu de cette mythologie que je veux porter au cinéma », explique Sean Carter.
 

1922, adaptation de la nouvelle de Stephen King, en octobre sur Netflix


Rappelons par ailleurs que Craig Flores produit également une autre adaptation d'un roman de King, Rose Madder, qui devrait être réalisée par Assaf Bernstein.



via Deadline

Stephen King - Rêves et cauchemars - traduit par William Olivier Desmond - LGF - 9782253151616 - 9,90 €