Estelle-Sarah Bulle reçoit le Prix [du métro] Goncourt 2019

Antoine Oury - 06.11.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix metro goncourt - Estelle-Sarah Bulle - epiceum metro goncourt


Le jury du Prix [du métro] Goncourt 2019, présidé par Francis Tabouret, lauréat de l'année dernière, a désigné Estelle-Sarah Bulle lauréate de la récompense pour son livre Là où les chiens aboient par la queue, publié par les éditions Liana Levi.



Le jury s'est réuni lundi 4 novembre dans les bureaux de l'agence Epiceum et a attribué le Prix [du métro] Goncourt 2019 à Estelle-Sarah Bulle pour son premier roman Là où les chiens aboient par la queue (chez Liana Levi).

Le résumé de l'éditeur pour Là où les chiens aboient par la queue :
 

Dans la famille Ezechiel, c'est Antoine qui mène le jeu. Avec son " nom de savane ", choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l'indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni Petit-Frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d'or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l'histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40: l'enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l'inéluctable exil vers la métropole... Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre deux mondes.



Clin d'œil amusé à la situation géographique de l'agence Epiceum, et à la station qu'empruntent au quotidien les collaborateurs de l'agence, le Prix [du métro] Goncourt, permet de mettre à l'honneur un auteur et son œuvre. Le nom de ce prix, qui évoque une institution littéraire, traduit, au-delà de la boutade, un amour des mots et des bonnes formules.

Une cérémonie de remise du 12e Prix [du métro] Goncourt sera organisée le jeudi 12 décembre dès 18h30 dans les locaux de l'agence à proximité du Métro Goncourt. L'année dernière, c'est Francis Tabouret qui avait reçu le prix pour Traversée, aux éditions P.O.L.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Liana Levi
Genre : littérature
Total pages : 296
Traducteur :
ISBN : 9791034901753

Là où les chiens aboient par la queue

de Bulle, Estelle-Sarah

Dans la famille Ezechiel, c'est Antoine qui mène le jeu. Avec son " nom de savane ", choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l'indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie.Ni Lucinde ni Petit-Frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d'or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l'histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40: l'enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l'inéluctable exil vers la métropole...Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre deux mondes.

J'achète ce livre grand format à 11.00 €