Étienne Jodelle, l'auteur de la première tragédie originale française

Antoine Oury - 17.09.2018

Culture, Arts et Lettres - Théatre - Étienne Jodelle tragédie - Étienne Jodelle Cléopâtre captive - Étienne Jodelle théâtre


La Bibliothèque nationale de France, associée au Musée national de la Renaissance à Écouen, rendra un hommage au dramaturge français Étienne Jodelle avec la représentation, le 22 novembre 2018, de sa tragédie profane Cléopâtre captive. Pièce en cinq actes représentée pour la première fois en 1553, Cléopâtre captive reprend, dans une version modernisée, les codes de la tragédie antique.




 

Cléopâtre captive introduit en français un nouveau langage dramatique : vers alexandrins oubliés depuis le XIIe siècle, alternance entre les parties dialoguées et parties chantées par un chœur... Ces codes du théâtre tragique latin, Étienne Jodelle se les réapproprie au XVIe siècle, pour créer la première tragédie originale française. Le XVIe siècle est une période trouble : on assiste à la montée d’un absolutisme sanglant. 

 

Étienne Jodelle condamne l’orgueil d’un homme œuvrant pour son propre bien et non celui du peuple jusqu’à sa chute. Si la pièce s’ouvre sur le triomphe d’Octave et la défaite de Cléopâtre, elle s’achève sur un renversement total : la défaite d’Octave, aveuglé par son orgueil. La critique de l’orgueil s’exprime dans une esthétique originale, ni antique ni baroque, aux accents shakespeariens avant l’heure. 

 

À travers deux mondes qui s’affrontent dans une Antiquité fantasmée, grâce aux codes de l’étiquette et de la symbolique renaissantes, l’œuvre d’Étienne Jodelle trace également des rappels avec le conflit qui a déchiré tout le XVIe siècle : la persécution sanglante des Protestants par les Catholiques.

 

Amélie Nothomb au théâtre : Phèdre plongée
dans l'univers de Lovecraft

 

Une création de la Compagnie Oghma, coproduite avec la BnF et le Musée national de la Renaissance à Écouen et avec le soutien du Conseil départemental de la Dordogne et de la ville d’Auriac-du-Périgord

 

Jeudi 22 novembre 2018/18h30 

BnF | François-Mitterrand — Grand auditorium 

Quai François-Mauriac — Paris 13e 

Entrée payante : tarif unique 10 euros 

Gratuit pour les détenteurs du Pass BnF lecture/culture à 15 euros 

Achat et réservation sur place le jour même à partir de 10h et dans la limite des places disponibles 

 

Avec Julia de Gasquet, Ulysse Robin, Manuel Weber, Christine Narovitch, Florence Beillacou, Elsa Dupuy, Romaric Olarte, Charles Di Meglio 

Marie-Françoise Bloch : création musicale et lirone 

Olivier Halévy : assistant à la dramaturgie 

Timothée Mouton : assistant de production 

Lauren Allen : stage management 

Ivan Kamenarovic : assistant à la mise en scène 

Charles Di Meglio : costumes et mise en scène 

Durée : 1h30




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.