Étonnants voyageurs, 20e édition : Monde en crise, besoin de fiction

Clément Solym - 09.02.2009

Culture, Arts et Lettres - Salons - etonnants - voyageurs - saint


Le festival qui se tient chaque année à Saint-Malo fêtera cette année sa 20e édition avec une approche thématique très ancrée dans la réalité de ces derniers mois : Monde en crise, besoin de fiction. Ou comment les livres peuvent nous sortir de la morosité ambiante grâce à des voyages infinis...

« Étonnants Voyageurs, XXe édition… Vingt ans que nous n’aurons pas vu passer, tant ils furent riches d’événements, de rencontres, de projets. Vingt années animées par une même passion : ouvrir la littérature française à tous les vents du monde, et qu’elle ose enfin s’affirmer aventureuse, voyageuse, ouverte aux vents du monde, soucieuse de le dire. »

Du 30 mai au 1er juin, on assistera, comme c'est devenu la mode depuis quelque temps, à de plus en plus de projections, alors que le festival n'était auparavant que centré sur le livre. Cette année, 150 projections de docufictions et documentaires auront lieu, pour honorer ce qui devient le « festival international du livre et du film ».

Ainsi, près de 200 auteurs, illustrateurs accompagnés de cinéastes et photographes seront présents pour aider les deux univers à cohabiter. Pour Michel Le Bris, cité par l'AFP, qui est le fondateur et le directeur de la manifestation, cette coexistence est nécessaire. « Nous avons développé le Festival de cinéma parce qu'il nous semblait de plus en plus évident que ce souci du monde qui nous occupait était tout autant le fait de cinéastes que de littérateurs. »

Selon lui, la situation économique mondiale renvoie à la nécessité de la lecture, qui « retrouve une urgence nouvelle », et désormais, « il faut aller plus loin » que ce que recommandait le manifeste publié en 2007, Pour une littérature monde en français, signé entre autres par Le Clézio, Erik Orsenna, ou encore Tahar Ben Jelloun ou Patrick Rambaud.

Il faut aujourd'hui partir en quête « de nouveaux espaces de création littéraire », avec les curieux qui se rendront à la manifestation. Dépassera-t-on les 58.000visiteurs de l'an passé ?