Exercice d'équilibrisme en vue pour le Nobel de littérature chinois, Mo Yan

Clément Solym - 06.12.2012

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - mo - yan - discours


Ce vendredi 7 décembre, le nouveau prix Nobel de littérature, l'écrivain chinois Mo Yan, viendra chercher sa récompense à Stockholm. Ce sera l'occasion, pour celui qu'on dit souvent membre du parti communiste chinois, de prononcer un discours chargé d'accommoder des points de vue plutôt contradictoires, rapporte l'AFP.

 

Véritablement accepté au sein de l'élite culturelle chinoise, l'écrivain Mo Yan a, en plus, pleinement profité de sa nouvelle récompense. Cette dernière lui a en effet permis de faire grimper ses droits d'auteur sur 2012 à 2,6 millions d'euros, en grande partie grâce à la médiatisation internationale de sa récompense.

 

Pourtant, lorsqu'il prononcera son discours, devant la célèbre académie, une place restera vide, celle de son compatriote Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010, mais toujours emprisonné en Chine. Preuve qu'aux yeux du régime chinois, il y a désormais des bons et des mauvais prix Nobel, Mo Yan, ayant, lui, reçu une récompense tout à fait légitime…

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.