Exposition en bibliothèque à l'heure du cinquantenaire de l'assassinat de JFK

Julien Helmlinger - 19.11.2013

Culture, Arts et Lettres - Expositions - JFK - Exposition - Centenaire


Malgré l'ouverture en 1979 du John F. Kennedy Presidential Library and Museum, ses dirigeants ont toujours été avares en révélations et détails concernant l'assassinat polémique et l'enterrement du 35e président des Etats-Unis. Mais ce 22 novembre, à l'occasion du cinquantenaire du drame qui lui coûta la vie à Dallas, la bibliothèque Columbia Point, de Dorchester, proposera une exposition dédiée aux funérailles de la figure historique, avec son lot de pièces inédites.

 

 

 CC by 2.0 par  IoSonoUnaFotoCamera

 

 

Si la théorie officielle désigne Lee Harvey Oswald comme l'assassin de JFK, des mystères continuent d'alimenter la théorie du complot. Mais loin de la controverse concernant l'assassinat, l'exposition organisée par la bibliothèque se voulant à la frontière du révérencieux, entend davantage présenter le personnage et les idéaux qu'il défendait à la jeune génération.

 

Dans une atmosphère volontairement sombre et respectueuse, l'exposition permettra notamment au public de découvrir le drapeau qui protégeait le cercueil du président lors de son enterrement, et autres insignes d'apparat du cortège funèbre, des notes manuscrites de Jacqueline Kennedy, séquences vidéo et photographies d'époque à l'appui.

 

Comme l'explique Stacey Bredhoff, conservatrice de la bibliothèque : « Nous avons pensé que c'était le moment opportun pour les sortir. Nous avons cherché à capturer la douleur et le choc de ce moment ainsi que l'ampleur de l'événement, en particulier pour ceux qui étaient trop jeunes pour s'en souvenir. »

 

Un choc pour la nation américaine, une véritable désillusion pour certains, qui avait notamment fait rebondir le freak Hunter S. Thompson. Celui-ci s'était empressé le jour même de taper une furieuse lettre sur sa machine à l'attention de l'un de ses amis et dont voici un extrait qui vaut le détour :

 

Il n'y a pas âme qui vive à huit cents bornes à la ronde à qui je puisse communiquer quoique ce soit — surtout pas la crainte et le dégoût que je ressens après le meurtre d'aujourd'hui. Bon Dieu, je vais tourner maboul à force rester muet… Je suis devenu un sphinx psychotique — j'ai envie de tuer faute de pouvoir parler. [...] Nous entrons dans une ère de merde : le président Johnson et le durcissement des artères. Ni tes mômes ni les miens ne pourront jamais comprendre ce que Gatsby recherchait. Fini tout ça. Ça t'échappe, bien sûr, car tu t'en tiens à la première couche, la plus superficielle. Tu peux  balancer ton « réalisme » à la décharge. [...] J'ai écrit à Semonin, ce petit rigolo de marxiste en chambre, qu'il devrait demander à ses gars d'acheter des balles pour leurs flingues. Et qu'il oublie la dialectique. C'est la fin de la raison, le moment le plus cradingue de notre époque. [...] Quoi qu'il en soit, ce jour marque la fin d'une ère. La fin du fair-play. À partir de maintenant, tous les coups sont permis, et ça ne va pas être joli à voir. Les tarés ont brisé le grand mythe de la décence américaine. On peut me compter dans les rangs de ceux qui vont prendre les armes — et s'il faut jouer vicieux, alors on va jouer vicieux.

 

Le vendredi, en début d'après-midi l'exposition sera fermée tandis que se déroulera une cérémonie d'hommage diffusée en direct à la télévision, comprenant une minute de silence à 14h, heure du crime, ainsi que la participation de diverses célébrités américaines. 

 

(via BostonGlobe)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.