medias

Exposition : la BnF met à l'honneur la Société des bibliophiles françois

Dépêche - 25.06.2020

Culture, Arts et Lettres - Expositions - bibliophiles francois - societe bibliophilie - bnf expo bibliophiles


Du 6 octobre au 6 décembre 2020, la Bibliothèque nationale de France abritera une exposition consacrée à l'une des plus anciennes sociétés de bibliophiles en France, la Société des bibliophiles françois. La célébration d'un bicentenaire, en réalité, pour rendre compte d'un rôle majeur dans l’histoire de la bibliophilie française. 

Blaise Pascal, Première lettre sur la roulette, 1658, BnF, réserve des livres rares - Exposition Blaise Pascal à la Bibliothèque nationale de France


Après la Révolution, le bouleversement du monde des collectionneurs de l’Ancien Régime provoque un afflux sans précédent de richesses bibliophiliques sur le marché. Un âge d’or s’ouvre alors pour la communauté des amateurs de livres rares qui s’élargit. C’est dans ce contexte favorable que se crée en 1820 la Société des bibliophiles françois. 

Sur le modèle du club à l’anglaise, à l’instar du Roxburghe Club fondé en 1812, elle rassemble des amateurs de livres et des possesseurs de bibliothèques, pour instaurer une tradition de sociabilité et faire connaître des ouvrages inédits ou rares. Originalité qui mérite d’être soulignée, elle admet d’emblée des femmes en ses rangs. En revanche, les libraires en sont rigoureusement exclus et toute discussion politique est bannie des séances. 

Initialement composée de huit fondateurs, la société compte quelques années plus tard 24 membres — ou plutôt fauteuils, numérotés comme dans une académie — pour atteindre peu à peu un effectif de 40. Le projet initial de la Société des bibliophiles françois n’a pas varié depuis deux siècles et s’exprime dans l’article I de ses statuts : « Entretenir et propager le goût des livres, pour publier ou reproduire des ouvrages inédits ou rares, mais surtout pouvant intéresser l’histoire, la littérature ou la langue française, et pour perpétuer dans ses publications les traditions de l’ancienne imprimerie française ». 

Son activité éditoriale, largement consacrée à la réalisation de splendides fac-similés, allie donc la recherche de la perfection formelle aux exigences de l’érudition. L’exposition du bicentenaire, organisée à la Bibliothèque de l’Arsenal dans la série des expositions consacrées à la bibliophilie, révèle au public l’histoire et le présent de la société. 

Pour la première fois, elle dévoile ses archives, que la BnF abrite depuis 1962, qui permettent d’évoquer les figures des grands collectionneurs qui l’ont animée : le baron Walckenaer, René-Charles de Pixerécourt, la duchesse de Raguse, Charles Nodier, le baron Pichon, Élisabeth de Gramont, Prosper Mérimée, le duc d’Aumale... Ses publications les plus marquantes sont rapprochées de leurs sources — éditions rarissimes, manuscrits précieux, textes inédits. 
 
Surtout, ses membres actuels ont accepté d’ouvrir leurs collections, prêtant quelques-uns de leurs trésors et montrant ainsi la diversité de leurs goûts, de leurs recherches et de leurs choix, dans une tradition toujours vivante et sans cesse renouvelée.

Les commissaires de l'exposition sont Claire Lesage et Fabienne Queyroux, conservatrices à la Bibliothèque de l’Arsenal.

Pour l’amour du livre : la Société des bibliophiles françois 1820 - 2020
6 octobre - 6 décembre 2020
BnF I Arsenal
1, rue de Sully, Paris IVe
Du mardi au dimanche 12h > 19h
Fermeture les lundis et jours fériés
Entrée libre

Photographie : illustration, Blaise Pascal, Première lettre sur la roulette, 1658, BnF, réserve des livres rares (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.