Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Exposition Strip Art d'Alex Varenne : des femmes, devenues icônes

Florent D. - 21.10.2016

Culture, Arts et Lettres - Expositions - Strip Art Alex Varenne - exposition Strip Art - femmes icônes peintures


Du 8 novembre au 4 décembre, Alex Varenne sera mis à l’honneur, dans une exposition de peintures, à la galerie Art en Transe. Dans le même temps, Zanpano publie Strip art, un ouvrage reprenant ces toiles... Âmes-mateur, à réserver de toute d’urgence

 

Alex-Varenne

 

 

Comme son nom l’indique, le Strip Art est un art qui vient de la bande dessinée (comic strip en Anglais). Il en utilise tous les codes : planches découpées en cases, textes narratifs, bulles, et cetera. 

 

Le tableau Strip Art raconte une petite histoire, une émotion ou un moment poétisé de la vie quotidienne, un instant banal comme un haïku japonais. Il peut aussi illustrer une réflexion, une pensée philosophique ou faire passer un message, ce qui en fait un très riche moyen d’expression. Alex Varenne est le pionnier du concept Strip Art et consacre le premier livre d’art en 2016 sur ce sujet. 

 

C’est un art qui s’inscrit dans une ligne picturale figurative et narrative avec un code graphique efficace et populaire permettant une lecture évidente de l’image. Dans ce sens il peut-être qualifié de style Néo-Pop

 

Alex Varenne a construit avec élégance un hommage moderne à la féminité qui n’a guère d’équivalent dans le neuvième Art. Femmes ou hommes, les personnages de Varenne s’exposent dans la crudité de leurs pulsions. Leurs discours sont sans équivoque. Les positions amoureuses sont parfois de vraies prouesses physiques.

 

Les territoires de jeux amoureux sont le plus souvent constitués de saynètes de la vie quotidienne. Ses héroïnes sont le plus souvent des femmes dominantes pleinement conscientes de leurs pulsions et de leurs actes sexuels... 

 

<

>

 

 

Depuis 2000, Alex Varenne consacre tout son temps à la peinture et il n’hésite pas à se mettre en scène et à puiser abondamment dans son histoire et ses fantasmes personnels pour nourrir ses œuvres. Tout en restant gestuel, son trait est très précis et rappelle la calligraphie chinoise ou japonaise. 

 

Dans ses tableaux, la femme est magnifiée avec un regard émerveillé sur la plastique des corps. Grâce à la technique précise et sensible d’Alex Varenne, la femme n’est pas un objet sexuel, mais devient une icône. L’érotisme d’Alex Varenne n’agresse pas le regard, mais est empreint d’une sérénité mêlée de malice.