medias

Fawzia Zouari, lauréate du Prix des cinq continents 2016

Cécile Mazin - 06.12.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Fawzia Zouari - prix des Cinq continents - OIF récompense littéraire


Ce 6 décembre, au siège de l’Organisation internationale de la francophonie, étaient réunis les jurés du prix des Cinq Continents, pour récompenser un ou une auteur.e. La 15e édition réunissait un panel d’excellents ouvrages, et c’est celui de Fawzia Zouari, née au Kef, écrivaine et journaliste tunisienne, qui a été primé.

 

 

A la suite de longues discussions, le jury réuni ce matin au siège de l’OIF a décidé d’attribuer le prix prestigieux des cinq continents à Fawzia Zouari pour son roman le corps de ma mère.

 

Fawzia Zouari, née au Kef, est une écrivaine et journaliste tunisienne. Docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne, elle vit à Paris depuis 1979. Le corps de ma mère est son dixième livre publié

Ce choix fut particulièrement difficile à prendre tant la qualité et la diversité ont caractérisé cette édition 2016. Le jury a été séduit par le style ample et empli d’émotions de l’écrivaine.

 

Ce long récit est très riche de sensations, de mémoire, de sentiments, l’auteur excelle à nous faire partager cette quête presque désespérée pour évoquer la vie d’une femme unique, sa mère mourante, qu’elle n’a pas toujours su comprendre. Ce livre tord le cou à la morale hypocrite. Rarement des faits dramatiques ont été décrits avec autant d’humour dans une écriture jouissive et poétique.

 

Présidé par Jean-Marie Gustave Le Clezio (Maurice), Prix Nobel de littérature, le jury 2016 est composé de Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), René de Obaldia (Hong-Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) ainsi que le lauréat de l’édition 2015, In Koli Jean Bofane (RD Congo). 

 

La Sélection des ouvrages a été effectuée par cinq comités de lecture : l’Association du Prix du Jeune écrivain francophone (Muret, France), l’Association des écrivains du Sénégal (Dakar), le Collectif d’écrivains de Lanaudière (CEL) Canada-Québec et l’Association « Passa Porta » (Bruxelles, Belgique) et l’Association « Culture elongo » (Brazzaville-Congo).

 


 

L’Organisation internationale de la Francophonie assurera ensuite la promotion du lauréat sur la scène littéraire internationale durant une année entière. Doté d’un montant de 10.000 euros, le Prix des cinq continents, créé, en 2001, permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents.

 

La librairie francophone au coeur du Plan pour la diversité culturelle par le livre

 

Ce prix permet également d’offrir à l’auteur(e) un rayonnement international. Le lauréat bénéficiera d’un accompagnement promotionnel pendant toute une année, l’OIF assurant sa participation à des rencontres littéraires, foires et salons internationaux identifiés de commun accord avec lui.

 

Pour rappel, le Prix 2015 avait été attribué à In Koli Jean Bofane (RD Congo) pour son roman Congo inc. Le testament de Bismarck aux Editions Actes Sud (France).