Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Féminisme : La Barbe salue un record de virilité au Salon du livre

Julien Helmlinger - 10.04.2014

Culture, Arts et Lettres - Salons - Salon du livre de Paris - La Barbe - Groupe d'action féministe


Les hommes à la plume et les femmes au plumeau ? Telle est la question que pose toujours à grand renfort d'ironie le collectif féministe La Barbe. Alors forcément, ça pique. Elles étaient quelques unes à se rendre sur place, à l'occasion de l'édition annuelle du Salon du livre de Paris. Pilosité de rigueur, afin de vérifier que la prédominance soit toujours bien masculine en ce haut lieu de la lecture où l'on se presse depuis les quatre coins du globe. 

 

 

 

 

Du plumeau, sept membres du collectif y sont allées bien vigoureusement le dimanche 24 mars, histoire de lustrer ironiquement ces messieurs de l'édition dans le sens du poil. A renfort de pancartes aux slogans qui interpellent, « le racisme c'est bien, le sexisme c'est mieux », ou encore « seul le paon mâle a de belles plumes », les militantes sont allées saluer quelques éditeurs.

 

La palme des publications hautement viriles aura été par elles décernée à la maison Gallimard, pour son taux de 82,5 % d'ouvrages écrits par des hommes en 2013. Les féministes sont unanimes, « bravo pour ce record ».  Mais les éditions Gallimard n'étaient pas seules dans le collimateur. Par exemple : le Seuil ou encore Grasset, ont également attiré leur attention.


Le groupe d'action La Barbe s'est principalement intéressé à ces conférences entièrement masculines, comme la table ronde sur Les nouveaux terrains de la recherche, composée de grands chercheurs, jeunes ou confirmés, mais exclusiements mâles. Dommage néanmoins qu'elles n'étaient pas présentes pour apporter leur piment au moment d'assister au débat sur la question des genres.

 

Enfin, comme l'on profite des espaces de rencontres pour voir en vrai ceux qui nous inspirent, les barbues n'ont pas manqué d'aller saluer Nelson Monfort, « vigoureux promoteur d'un sport aux valeurs viriles ».