medias

Fernando del Paso devient le 30e lauréat du prix Cervantes

Clément Solym - 12.11.2015

Culture, Arts et Lettres - Fernando Paso - prix Cervantes - lauréat récompense


L’écrivain mexicain Fernando Del Paso a reçu le 30e prix Cervants, consacrant une œuvre hispanophone. Cette récompense est la plus importante dans la littérature d’Espagne. L’auteur, né le 1er avril 1935 est originaire de Ciudad au Mexique. Son plus célébre livre raconte l’histoire de l’empereur qui régna entre 1864 et 1867, Maximiliano de Hasburgo. Et de son épouse Carlota. 

 

Fernando Del Paso, DR.

 

 

Cette partie de l’histoire mexicaine a toujours ému et touché le romancier, comme il l’explique. « Je la trouve tragique, merveilleuse, et assez surréaliste pour en prendre soin », expliquait-il. Son livre le plus reconnu, Noticias del Imperio raconte donc cet étrange morceau du Mexique, et ses péripéties. 

 

Del Paso est le sixième auteur mexicain à recevoir le prix Cervantes depuis sa création. Le prix est accompagné d’une dotation de 125.000 €. L’an passé, il avait récompensé Juan Goytisolo. 

 

C’est le ministre de l’Éducation, Íñigo Méndez de Vigo, qui a annoncé le lauréat ce 12 novembre, soulignant dans le travail de Del Paso, l’association de tradition et de modernité, et sa reconstitution des épisodes historiques de l’histoire du Mexique.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Fayard
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782213025216

Des nouvelles de l'empire

de Fernando Del Paso

Dans ce troisième roman, Fernando del Paso " revisite " l'aventure mexicaine de Maximilien de Habsbourg et de sa femme Charlotte, l'éphémère couple impérial imposé puis lâché par Napoléon III, dont l'histoire tragique se termine sur l'exécution de 1867, immortalisée par Manet. Fernando del Paso a lu tout ce qui a été écrit sur cette période et si la figure tutélaire de Benito Juárez hante certains chapitres, ce roman est aussi une chronique, souvent féroce, toujours marquée au coin de l'humour, de l'Europe des têtes couronnées. Mais, au-delà de cette érudition prodigieuse, l'auteur invite son lecteur à une réflexion sur les rapports entre l'histoire et la littérature. Le livre propose aussi un fabuleux portrait de Charlotte, qui survivra soixante ans à son mari. Elle devient la " mémoire du siècle ", s'auto-intitulant " Baronne du Néant, Princesse de l'Ecume, Reine de l'Oubli ", et elle revendique le privilège de la folie et du rêve, le droit à l'affabulation, l'inscription au registre de la poésie. Sous la plume de Fernando del Paso, Charlotte s'affirme comme la souveraine exaltée, délirante et pantelante de ce qui pourrait bien être la définition de ce livre sublime: " un immense château de mots ". Ou, si l'on préfère, car toutes les lectures sont ici possibles, " un grotesque mélodrame personnel à la sombre grandeur ", ayant pour cadre un pays " aux dix-huit climats et aux quatre cents volcans, aux papillons grands comme des oiseaux et aux oiseaux petits comme des abeilles ". Né à Mexico en 1935, Fernando del Paso a passé une partie de sa vie à l'étranger: aux Etats-Unis, en Angleterre, puis, depuis 1986, à Paris où il a été nommé consul général du Mexique. Romancier, poète, peintre et dessinateur, il a publié trois romans, dont Palinure de Mexico, qui lui a valu le prix Romulo Gallegos et, en France, le prix du Meilleur Livre étranger.

J'achète ce livre grand format à 30 €