FIBD 2019 : toutes les expositions du Festival d'Angoulême

Antoine Oury - 24.01.2019

Culture, Arts et Lettres - Expositions - FIBD 2019 - Festival BD Angoulême - fibd expositions


FIBD 2019 — Pour se dégourdir les jambes après de longues minutes d'attente dans une file de dédicaces ou simplement changer de programme, voici l'ensemble des expositions présentées au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Il y en a définitivement pour tous les goûts, de Tom-Tom et Nana à Batman en passant par Milo Manara.

FIBD Angoulême 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Tom-Tom et Nana présentent : Tout Bernadette Després


L’exposition présentera des œuvres inédites, et invitera les visiteurs à s’immerger dans un univers attachant, tout en rondeur et en mouvements, plein de fantaisies, de jeux, de musiques et de chansons, à l’image d’une autrice inoubliable qui a grandi avec Bécassine et Tintin, et qui insuffle à son dessin une énergie joyeuse et communicative.

Chais Magelis
Du 23 au 27 janvier
 

Richard Corben - Donner corps à l'imaginaire


Vénéré par les plus grands dessinateurs, Corben est reconnu comme un technicien hors normes, qui sculpte dans ses pages le volume, l’ombre et la lumière, par l’utilisation perpétuellement renouvelée et mixte de techniques allant de la trame mécanique à l’aérographe, de l’huile au crayon gras, de l’aquarelle au photomontage, sans oublier la 3D et les outils numériques.

Musée d'Angoulême
Du 24 janvier au 10 mars
 

Batman 80 ans - Un genre américain demasqué


Sous l’emprise d’une psyché torturée, évoluant dans un univers fascinant, avec pour décor la skyline d’une mégalopole peuplée de psychopathes et de tueurs monstrueux, Batman est le super-héros qui, de loin, a le plus inspiré ses auteurs, au point d’être constamment redéfini graphiquement et narrativement au gré des décennies.

L'Alpha - Médiathèque
Du 24 au 27 janvier
 

Milo Manara, itinéraire d'un maestro de Pratt à Caravage


Le visiteur observera les débuts du jeune Milo, entre fumetti populaires et radicalité politique, avant que le dessinateur ne fasse le choix d’un engagement purement artistique au service de l’aventure, sur les conseils d’Hugo Pratt. Sa rencontre déterminante avec le créateur de Corto Maltese sera l’occasion de revenir sur les albums majeurs signés avec celui que Manara considère comme son mentor et alter ego : une expérience qui le voit amorcer une mue stylistique dans son dessin et s’éloigner de l’ombre tutélaire de Jean Giraud-Moebius.

Espace Franquin
Du 24 au 27 janvier
 

Taiyō Matsumoto – Dessiner l'enfance


Dans le monde du manga, le style de Matsumoto est unique et immédiatement reconnaissable. L’essence fragile et pourtant nerveuse de ses courbes, la vitalité frénétique et l’immobilisme magique de ses pages se renouvellent à chacune de ses œuvres, même si le trait change beaucoup d’une série à l’autre.

Musée d'Angoulême
Du 24 janvier au 10 mars
 

Tsutomu Nihei : l'arpenteur des futurs


C’est à l’un des plus étonnants auteurs de manga de science-fiction que le Festival rendra hommage lors de sa 46e édition. Né en 1971 et traduit en français depuis une vingtaine d’années, Tsutomu Nihei fascine le public occidental par la démesure de ses univers et par l’hybridité de son dessin, suspendu entre les codes du manga et des influences plus occidentales.

Espace Franquin
Du 24 au 27 janvier
 

Rutu Modan - Un théâtre tragi-comique


Pour son édition 2019, le FIBD rend hommage à l’autrice israélienne Rutu Modan, lauréate du Prix Essentiel pour Exit Wounds en 2008 et Prix spécial du jury pour La propriété en 2014.

Hôtel Saint-Simon
Du 24 au 27 janvier
 

Jean Harambat, aller-retour


Le mythe et l’histoire, l’autobiographie et la littérature, l’intime et l’aventure se confondent dans cette œuvre cohérente qui ne cesse d’explorer et d’interroger les potentialités de la bande dessinée.

Musée de la BD
Du 24 janvier au 28 avril
 

La saga de Jérémie Moreau


La Saga de Grimr (Delcourt, 2017), épopée tragique et puissante qui met en scène un jeune orphelin rêvant de devenir un héros de légende reçoit le Fauve d’Or – Prix du meilleur album lors du FIBD 2018.

L'Alpha - Médiathèque
Du 24 janvier au 9 février
 

Pierre Feuille Ciseaux #6


Parce que la création en bande dessinée mérite que l'on s'y penche différemment, l'association ChiFouMi a imaginé il y a une dizaine d'années le laboratoire de bande dessinée Pierre Feuille Ciseaux.

Musée du Papier
Du 24 au 27 janvier
 

Bien, monsieur.


L’exposition mêle des créations originales des différent.e.s participant.e.s de la revue dans une installation pensée par les deux créatrices de Bien, monsieur.

Pavillon Jeunes Talents
Du 24 au 27 janvier  

20 ans d'Hippocampe


En 1998, un concours de bande dessinée à destination des personnes en situation de handicap est créé par l’association L’Hippocampe. Depuis 2005, il reçoit le soutien de l’Association du Festival. Franck Margerin, auteur de bande dessinée et Grand Prix de la Ville d’Angoulême en 1992, apporte son soutien et en réalise l’affiche à chaque édition.

Parvis de l’Hotel de Ville
Du 24 au 27 janvier

Dédicaces, programme, auteurs, éditeurs : le FIBD d'Angoulême 2019


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.