FIBD : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware finalistes du Grand Prix 2020

Antoine Oury - 15.01.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Grand Prix FIBD - Catherine Meurisse FIBD - Emmanuel Guibert FIBD


FIBD 2020 — Le Grand Prix 2020 du Festival international de la BD d'Angoulême (FIBD) se jouera entre trois auteurs finalistes, les Français Emmanuel Guibert et Catherine Meurisse et l'Américain Chris Ware. Un deuxième tour de scrutin se déroule jusqu'au 20 janvier prochain, avant l'annonce finale prévue le 29 janvier au soir, à quelques heures de l'ouverture officielle de la 47e édition de l'événement.

FIBD 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Ils ne sont plus que trois : le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a officiellement communiqué la liste des finalistes du Grand Prix 2020, récompense la plus convoitée de l'événement. Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware forment ainsi l'ultime trio, avant la révélation du 29 janvier prochain, depuis L'Alpha, la Médiathèque du Grand Angoulême, pour l'ouverture du festival.
 


Emmanuel Guibert, premier cité, est connu pour La Guerre d'Alan, en trois tomes, chez L'Association, et la série jeunesse Sardine de l'espace, avec Joann Sfar et Mathieu Sapin. Le FIBD lui avait consacré une large exposition en 2018, qui permettait notamment d'admirer le travail de l'auteur dessinateur sur de la porcelaine...

Catherine Meurisse, elle, fait l'objet avec son œuvre d'une grande exposition dans le cadre de ce FIBD 2020, au Musée du Papier, ouverte du 30 janvier au 1er mars. Elle est l'auteure, notamment, de Mes hommes de lettres (Sarbacane), Le pont des Arts (Sarbacane), Moderne Olympia (Futuropolis) et de La légèreté (Dargaud, 2016), album dans lequel elle évoque sa reconstruction après l'attentat de Charlie Hebdo.

Catherine Meurisse, via le site du FIBD


Enfin, Chris Ware, déjà en lice pour le Grand Prix en 2018, est de retour : déjà Prix du meilleur album et Prix de la critique au FIBD, il est aussi le lauréat de nombreux prix anglophones, qui célèbrent une oeuvre comprenant, entre autres, Jimmy Corrigan, publié par Delcourt dans une traduction d'Anne Capuron, et Building Stories, également chez Delcourt, toujours dans une traduction d'Anne Capuron.


Dossier - Le Festival d'Angoulême 2020, des auteurs, des prix et des bulles

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires
je connais personne (Fabien Fournier non plus, j'ai fait comme lui étudier les bios), après une petite étude je dirais : Catherine Meurisse.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.