FIBD : visite de l'exposition Trondheim, guidée par Lewis

Antoine Oury - 07.02.2020

Culture, Arts et Lettres - Expositions - lewis trondheim - exposition bande dessinée - blog frantico


FIBD 2020 — Si une exposition consacrée à l'univers graphique de Lewis Trondheim a quelque chose de familier au Festival international de la bande dessinée, c'est parce que le Fauve, la mascotte, de l'événement, a été créé par Trondheim. Petit tour du propriétaire à la Cité Internationale de la bande dessinée, en compagnie de l'auteur de BD qui a choisi de l'être même sans savoir dessiner...

Exposition Lewis Trondheim à Angoulême
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


« Au début, comme vous pouvez le constater, je ne savais pas dessiner », pointe Lewis Trondheim en montrant une de ses premières histoires, dans la série Psychanalyse. Le même personnage y est reproduit plusieurs fois, photocopié avec de très légères variations : cela suffit pour raconter quelque chose, plaide l'auteur, qui en fait même un credo de lecteur et de créateur.




Depuis cette première oeuvre, Trondheim a conservé une certaine économie de moyens, qui se retrouve souvent, par exemple dans le personnage de La Mouche, graphiquement très simple et très efficace. L'auteur l'admet facilement : il dessine très vite, bien plus vite que la plupart de ses collègues dessinateurs, et il aime ça. « Quand Joann Sfar fait deux albums fantasy en 10 ans [L'Ancien Temps], j'en fait 12 en 9 ans [la série Ralph Azham, NdR]. »

Exposition Lewis Trondheim à Angoulême


Sfar, Manu Larcenet, Fabrice Parme, José Parrondo ou encore sa compagne, Brigitte Findakly : Trondheim partage souvent les oeuvres, mais trouve aussi le temps de travailler seul, d'une manière quasi-compulsive, n'hésitant pas à se mettre en scène dans des récits sous les traits d'un personnage à tête d'oiseau. « J'ai pris un chat au début, parce que j'aimais bien les chats, et aussi parce que je ne m'étais jamais vu de profil. Entre-temps, je me suis vu », s'amuse-t-il.

Mine de rien, Approximativement, où il fait évoluer son double volatile, compte parmi les bandes dessinées qui vont asseoir le genre autobiographique en France, souligne Thierry Groensteen, le commissaire de l'exposition, avec d'autres auteurs de L'Association comme David B. ou JC Menu.

Exposition Lewis Trondheim à Angoulême


Dans cette exposition thématique, on comprend avant tout que Trondheim aime organiser sa propre compétition, passer d'un sujet à l'autre, pour ne jamais s'ennuyer. La naissance de Lapinot, un de ses personnages les plus célèbres, survient ainsi d'un défi personnel : « Dès le début, je me suis dit que j'allais faire une histoire en 500 pages, avec 12 cases par page, de manière improvisée, et on verra bien ce que cela va donner... »

Exposition Lewis Trondheim à Angoulême
Lapinot, en mauvaise posture


Ce goût du jeu et de la contrainte n'étonneront pas, chez un des membres fondateurs de l'Ouvroir de bande dessinée potentielle (OuBaPo), mais il lui permet aussi de franchir de nouvelles étapes en tant que créateur et, notamment, de faire évoluer son dessin, en témoignent ces environnements tirés des Petits Riens...

L'amour du croquis, du dessin rapide, aura d'ailleurs permis de faire naitre cette fameuse mascotte du Festival d'Angoulême, le Fauve...




Il se retrouve aussi dans certains projets, certaines oeuvres, notamment Comix 2000, ou encore les scénarii dessinés, comme celui de La Nouvelle Pornographie. Et dans l'initative des 24 heures de la BD, impulsée en 2007 au Festival d'Angoulême par Trondheim, où il s'agissait de créer une bande dessinée sous contraintes, dans un délai de 24 heures. 

Comix 2000 - Exposition Lewis Trondheim à Angoulême
Comix 2000 par Lewis Trondheim

Un goût pour le vite fait, bien fait qui n'empêche pas l'auteur, sur un coup de tête, de peindre une mappemonde aux couleurs des aventures de Lapinou, une pièce unique présentée dans l'exposition... Et jamais vraiment terminée par son auteur, volatil comme son alter ego animal...

Mappemonde Lapinot (2002) - Exposition Lewis Trondheim à Angoulême


Crédit photos : ActuaLitté, CC BY SA 2.0

Dossier : Toutes les expositions du FIBD 2020, et le reste...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.