Finalement, le Grand Prix de la Traduction sera remis “courant 2018”

Antoine Oury - 21.03.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Grand Prix de la Traduction - prix national traduction - prix traduction livre paris


Un petit problème à l'allumage ? En octobre 2017, le président de la République Emmanuel Macron, en déplacement à la Foire du Livre de Francfort, se félicitait d'annoncer la création d'un Grand Prix de la Traduction, récompense nationale qui saluerait le travail d'un traducteur ou d'une traductrice. La première édition devait avoir lieu à Livre Paris, mais n'aura finalement pas déplacé les foules, et pour cause.

 
 

Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais le Grand Prix de Traduction n'aura finalement pas créé l'événement lors de l'édition 2018 de Livre Paris, Porte de Versailles. En février dernier, le ministère de la Culture l'annonçait pourtant : le Grand prix de la traduction allait connaître sa première édition lors du prochain salon Livre Paris, du 16 au 19 mars 2018.

 

D'ailleurs, il y aurait même plusieurs prix « par aires linguistiques », ajoutait le ministère de la Culture dans un communiqué qui a malencontreusement disparu depuis. 

 

Quelques jours après la fin du salon, personne ne se souvient de ce moment de la vie de la traduction en France. Tout simplement parce qu'il n'aura finalement pas eu lieu : malgré l'annonce du ministère, l'organisation n'a tout simplement pas suivi. 

 

Cette fois, c'est promis, c'est la bonne : « La France va créer un Grand prix de la traduction », affirme à nouveau le ministère de la Culture, qui se fait toutefois moins précis, histoire de ne pas donner de faux espoir. Il aura ainsi lieu « courant 2018 », précise la rue de Valois.

 

Lors de son discours sur la francophonie et le plurilinguisme, ce 20 mars, à l'Académie française, Emmanuel Macron lui-même avait l'air un peu perdu : « Le Grand Prix de la Traduction est en effet un moment important qui met en lumière et en valeur le rôle essentiel des traducteurs », a-t-il déclaré : est ou sera ? Là est la question... Quoi qu'il en soit, ce léger quiproquo laissera un peu de champ aux différentes autorités pour préciser, d'ici là, le « programme au long cours pour développer les traductions arabe-français » qui devrait se déployer au Liban, en Égypte, en Algérie, en Tunisie et au Maroc.

 

Francophonie : mesures, petites phrases,
les moments du discours de Macron

 

D'après les annonces de Macron, d'autres traductions, du russe et du chinois vers le français, devraient être soutenues, ainsi que les traductions du français vers d'autres langues, de manière générale.
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.