Fini, James Bond : Daniel Craig ne sirotera plus de Vesper Martini

Joséphine Leroy - 19.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - James Bond Ian Flemming cinéma - Daniel Craig Bond 007 - cinéma adaptation Bond


L’acteur Daniel Craig raccroche et n’endossera plus le rôle du plus célèbre agent secret britannique. Il a signifié qu’il « en avait fini » avec 007, malgré le succès commercial indéniable de Spectre. Les yeux se tournent maintenant vers Tom Hiddleston, le potentiel remplaçant. 

 

(brava_67 / CC BY 2.0)

 

 

De tous les acteurs qui ont enfilé le costume de James Bond, Daniel Craig a été le mieux payé. Il aurait gagné environ 38 millions £ pour les quatre James Bond dans lesquels il a joué : Casino Royale (2006), Quantum of Solace (2008), Skyfall (2012) et Spectre (2015). Quatre James Bond qui ont fait 2 milliards £ d’entrées au box-office à travers le monde, évitant ainsi au studio MGM de s’enfoncer dans ses problèmes économiques. L’acteur aurait refusé une offre de 68 millions £ pour deux films supplémentaires. 

 

« Daniel en a fini, purement et simplement. Il en a parlé avec MGM après Spectre. Ils lui ont proposé des sommes faramineuses d’argent, mais il voulait passer à autre chose », selon une source proche. « Il avait prévenu les personnes présentes sur le tournage de Spectre, mais le studio pensait qu’il était encore possible, après Spectre, de lui proposer une nouvelle offre ».  (via Daily Mail

 

L’acteur n’a plus le physique d’un jeune homme. C’est aussi ce qui l’a poussé à refuser l’offre du studio. Une « fatigue générale » qui ne se soulagera qu’après l’arrêt de James Bond, ainsi que des critiques de plus en plus acerbes sur les derniers James Bond, qui ont un léger impact psychologique sur l’acteur. 

 

De nouveaux projets s’ouvrent à l’un des six interprètes de James Bond, notamment une série adaptée du roman de Jonathan Franzen, Purity (éd. de l’Olivier, trad. par Olivier Deparis). L’acteur aurait déjà signé pour 20 épisodes. Mais le personnage créé par Ian Flemming n’est pas pour autant voué à disparaître. Le prochain 007 devra faire preuve de la même souplesse physique que son prédécesseur, qui exécutait lui-même beaucoup de ses cascades. 

 

Le Vesper Martini commandé par Daniel Craig dans Casino Royale