Foire du livre à Tunis : des préparatifs méticuleux

Clément Solym - 18.04.2008

Culture, Arts et Lettres - Salons - Foire - livres - Tunis


Alors qu'hier c'est en Égypte que l'on faisait le ménage dans une maison d'édition, c'est aujourd'hui la Foire du livre de Tunis qui fait parler d'elle. Sa 26e édition aura lieu du 25 avril au 4 mai prochain et les organisateurs préparent déjà les hostilités en opérant un tri très sélectif.

Boubaker Ben Fraj est implacable : « La foire de Tunis ne peut en aucun cas accepter la participation d'ouvrages qui propagent des discours idéologiques obscurantistes, contraires aux valeurs essentielles de la société tunisienne »

De fait, 25 maisons d'édition se sont vu refuser quelques milliers d'ouvrages, abordant la religion, « médiocres » et « obscurantistes ». Pour Boubaker, ils font preuve de « charlatanisme, voire [portent] des atteintes à l'islam ». Et d'enchérir en précisant : « Nous n'avons pas de problème avec le livre religieux, car la Tunisie est un pays d'islam dans son image vraie. »

Cette année, on attend plus de mille éditeurs, issus de 32 pays du monde arabe, mais également internationaux : un bon gros quart de plus que l'an dernier en fait. La France sera représentée, sans Rolex ni Ray-ban, avec 408 maisons, soit la plus grande part. Pour la première fois, elle abritera un stand dédié à la Palestine et s'axera en bonne part sur les « supports médiatiques de conservation et de diffusion du savoir ».

Parmi les invités, on retrouvera Eric Emmanuel Schmitt et Gilbert Sinoué ou Baha Taher et encore Jonas Hassen Khemiri. L'an dernier 200.000 visiteurs s'étaient pressés pour cette foire qui prend place au Parc des Expositions.