Francfort accueillera la Norvège pour la Foire du livre de 2019

Cécile Mazin - 12.05.2016

Culture, Arts et Lettres - Salons - Francfort foire livre - Norvège Francfort invitation - 2019 Norvège littérature


La Norvège se rendra donc en Allemagne, et plus précisément à Francfort, à l’occasion de l’édition 2019 de la Foire du livre. La signature d’un accord entre les organisateurs et le futur pays invité s’est déroulée ce 12 mai. Margit Walsø, directrice du Centre norvégien de la littérature, le NORLA, supplante donc le Canada, l’autre candidat encore en lice début mars. 

 

Typical Norvegian house in the Lofoten (Svolvær, Norway)

Guillaume Speurt, CC BY SA 2.0

 

 

Avec la Norvège se félicite Juergen Boos, directeur de la Frankfurt Book Fair, la manifestation conforte « sa place prépondérante pour la littérature et le contenu culturel de l’avenir ». La tradition livresque des Suédois s’est largement déclinée, au fil des ans, avec des auteurs de renommée mondiale comme Henrik Ibsen ou encore Karl Ove Knausgård « qui est en train de prendre le monde littéraire par surprise », assure le directeur. 

 

Le programme que proposera le pays pour cette invitation sera développé progressivement. On sait déjà que, outre la production éditoriale et la présence de nombreux auteurs, d’autres formes artistiques seront exposées au public, à travers une large série d’événements. 

 

L’ensemble de l’industrie norvégienne du livre voit d’un bon œil cette invitation retenue pour 2019. L’occasion d’un coup de pouce culturel important et d’un investissement d’avenir pour la promotion des œuvres. 

 

« Avec l’ensemble des acteurs du livre norvégien et du domaine culturel, le NORLA attend impatiemment octobre 2019. La Foire de Francfrort offre une occasion unique de faire connaître la littérature norvégienne à un plus large public », précise l’organisme.  

 

Le Canada se retrouve pour la seconde fois hors jeu, après s’être désengagé in extremis pour l’édition 2017. En mars, Caroline Fortin, présidente du comité Francfort de Livres Canada Books, redoutait déjà un désistement final : « J’espère qu’on ne perdra pas la face une deuxième fois. Ça serait triste et très désagréable de perdre cette deuxième chance. Nous avons travaillé tellement fort sur ce dossier, beaucoup d’éditeurs ont fait du travail bénévole. »

 

Pour 2017, d’ailleurs, c’est la France qui sera mise à l’honneur, une décision prise par le Premier ministre Manuel Valls en juin 2015. 

 

 


 

 

En Suède, on indique que le parlement et le gouvernement ont pris une large part dans la concrétisation de ce projet. De même, les ministères du Commerce, de la Culture et des Affaires étrangères ont activement pris part au financement de cette opération : c’est un montant de 30 millions de couronnes – 3,2 millions € – qui a été alloué.

 

Une part de financement privé à la hauteur de 13 millions de couronnes – 1,4 million – sera ajoutée. « Un certain nombre d’acteurs privés du commerce et de l’industrie sont désormais invités à profiter de cette opportunité de promouvoir le projet que le pays invité présente », encourage le NORLA.

 

Et de conclure : « L’Allemagne est non seulement un marché international important pour la culture norvégienne, mais il est également le partenaire économique le plus important du pays, en Europe. »