Franck Bouysse reçoit le prix des libraires 2019

Clément Solym - 15.05.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix des libraires - roman francophone - récompense littéraire 2019


L’écrivain corrézien Franck Bouysse recevra ce soir au CNL (Centre National du Livre) le prix des libraires 2019 pour son roman Né d’aucune femme, paru à la Manufacture des Livres le 10 janvier dernier. 
 

Après une première sélection de treize romans, puis une seconde de cinq, le jury a finalement retenu celui de Franck Bouysse. Il succède ainsi à Gaëlle Nohant, qui avait décroché le prix l’an passé pour Légende d’un dormeur éveillé, publié aux éditions Héloïse d’Ormesson. 

Le jury, sous la présidence de Cécile Coulon (qui a reçu le même prix en 2017 pour Trois saisons d’orage), a préféré Né d’aucune femme aux livres suivants : Terres fauves, de Patrice Gain (Éditions Le Mot et le reste) ; Le Prix, de Cyril Gely (Éditions Albin Michel) ; Loup et les hommes, d’Emmanuelle Pirotte (Éditions Le Cherche-Midi) ; San Perdido, de David Zukerman (Éditions Calmann-Lévy).

ActuaLitté avait chroniqué dès janvier le livre de Franck Bouysse, saluant notamment un roman habilement construit et un examen subtil des sentiments humains les plus inavouables. 
 

Le roman est construit avec une habileté diabolique, mettant au jour les motivations des uns et des autres, les silences des taiseux, les justifications inavouables, les compromissions, les faiblesses, les peurs…
Tous ces sentiments humains qui, en ces temps, profitaient à ceux qui tenaient le manche par le bon bout, ceux qui se considéraient au dessus des lois par lesquelles ils asservissaient la population « d’en bas », ceux dont nul n’osait remettre en cause l’autorité et le droit de vie, voire de mort, sur autrui, ceux qui s’auto protégeaient dans des connivences et des services rendus, ceux qui, nantis d’un peu de pouvoir local, en écrasaient tous ceux qui les entouraient.



Ce prix existe depuis 1995, il a été créé par la Fédération Française des Syndicats de Libraires. À noter que l’ouvrage de Franck Bouysse est également en lice pour décrocher le Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs qui sera remis le 10 juin. 

Enfin, Jean-Paul Grumberg a reçu pour sa part le prix spécial du jury pour son livre La plus précieuse des marchandises (Seuil). "Qu’on se le dise, rien dans cette histoire n’est vrai. C’est un conte auquel manqueront toutefois les fées magiques et les citrouilles. On y trouvera l’âme d’un prince, la générosité d’une mère improvisée et le sacrifice d’un bucheron. Voilà : un conte, comme on vous le dit", écrivait l'un de nos chroniqueurs en janvier dernier. 

Franck Bouysse - Né d’aucune femme - La manufacture des Livres - 9782358872713 - 20,90 €

Jean-Paul Grumberg - La plus précieuse des marchandises - La librairie du XXIe siècle/Seuil — 9782021414196 – 12 € 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones
 


Commentaires
Merveilleux roman qui nous emmène dès les premières pages et nous vivons totalement l aventure de Rose .

A découvrir absolument et à conseiller aux amies ... bravo Monsieur Bouisse et merci
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.