François Rabelais fascine toujours (heureusement)

Clément Solym - 10.09.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Rabelais essai Gargantua - Lakis Proguidis essai - bourse Cioran CNL


Quatre cent soixante-dix ans après la disparition du joyeux François Rabelais, l’œuvre demeure un délice. Alicofribas Nasier fait des émules et toute la Touraine natale de l’écrivain peut s’enthousiasmer : Rabelais, pourfendeur des « ténèbres gothiques » intrigue encore, et encore.


 

Dans le cadre de ses différentes attributions, le Centre national du livre vient d’octroyer la Bourse Cioran à l’écrivain français d’origine grecque, Lakis Proguidis. À 73 ans, ce dernier se lance dans un nouveau projet d’essai sur Rabelais.

Rabelais, le corps romanesque, un dialogue avec l’œuvre de Gombrowicz, poursuivra l’étude entamée avec Rabelais, que le roman commence !, où Prodiguis faisait dialoguer l’humaniste du XVIe siècle avec Milan Kundera. 

« Ce travail est réalisé dans la continuité de la recherche que mène l’auteur sur l’origine et la spécificité du roman européen, pièce maîtresse dans le processus d’individuation entamé sous la Renaissance », indique le CNL dans un communiqué. 

La Bourse Cioran, dotée de 18.000 €, encourage un essayiste, qui écrit en français, ou dans une des langues de France, dans son projet — connecté à l’esprit de l’œuvre du philosophe roumain.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.