medias

Francophile convaincue, Judith Thurman devient Chevalier des Arts et des Lettres

Cécile Mazin - 02.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Judith Thurman New York - Chevalier Arts lettres - New Yorker écrivaine


Auteure et enseignante de littérature française, Judith Thurman a reçu, ce 31 octobre, l’insigne de Chevalier des Artes et des Lettres de Bénédicte de Montlaur, conseillère culturelle de l’Ambassade de France. Une récompense qui salue l’engagement de cette femme pour la promotion de la culture française.

 

Judith Thurman - crédit Isaac Gaido-Daniel

 

 

Les œuvres de Thurman ont grandement apporté aux échanges entre la France et les États-Unis. Spécialiste de Colette, elle a fait paraître plusieurs ouvrages sur l’auteure, et fut notamment récompensée, en 1999, pour Secrets of the Flesh : A Life of Colette, une biographie saluée. 

 

En France, Thurman est intervenue à plusieurs reprises dans des émissions de radio – entre autres sur France Culture –, mais figura sur le plateau de Bernard Pivot, pour un numéro d’Apostrophe en 1986. 

 

Traductrice, elle réalisa des versions en anglais des poèmes de Louise Labé. 

 

Elle collabora également, durant de nombreuses années, dans les colonnes du New Yorker, parlant de culture, de littérature et d’art ou de mode. André Malraux, Marie Antoinette, Gustave Flaubert, Coco Chanel, Paul Poiret, Madame de Pompadour, et Yasmina Reza furent parmi ses sujets favoris. Diversité, diversité...

 

« Tout au long de sa carrière, Judith Thurman a été une francophile avide et un lien puissant entre la France et les États-Unis », notent les services culturels de l’ambassade de France.