Franz-Olivier Giesbert prix de la biographie politique pour Chirac, Une vie

Cécile Mazin - 04.07.2016

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Chirac une vie - Franz-Olivier Giesbert - prix biographie politique


Durant le week-end, à l’hôtel Touquet-Paris-Plage a été remis le 10e grand prix de la Biographie politique. En présence des auteurs finalistes, c’est Franz-Olivier Giesbert qui a été récompensé, pour son livre paru chez Flammation : Chirac, Une vie. Une édition anniversaire.

 

 

 

 

Les trois finalistes de cette édition étaient :

 

Franz-Olivier Giesbert pour Chirac Une vie (Flammarion)

Patrick Rotman pour Un homme à histoires – Roman (Seuil)

Frédéric Turpin pour Jacques Foccart Dans l’ombre du pouvoir (CNRS Editions)

 

Le jury, qui a délibéré en matinée, a choisi de primer Franz-Olivier Giesbert pour Chirac Une vie (Flammarion). Franz-Olivier Giesbert a écrit LE livre de référence sur Jacques Chirac. Reprenant et dépassant la somme de ses travaux antérieurs, l’augmentant de nouvelles informations et perspectives, l’auteur nous donne les clefs pour comprendre la personnalité de l’homme politique dans toute sa complexité et ses ambiguïtés. Cet ouvrage fourmille en outre d’anecdotes qui concourent à un vif plaisir de lecture.

 

« J’ai rencontré Jacques Chirac pour la première fois en 1972 et je l’ai ensuite suivi de près pendant quatre décennies, mais je ne suis pas sûr d’avoir percé sa vérité, tant elle a toujours couru vite. De Jacques Chirac, on a dit tout et son contraire. Qu’il était faible et autoritaire, populiste et technocrate, versatile et cabochard, ignare et cultivé ou encore qu’il y avait du bon Samaritain chez ce maître de l’assassinat politique. 

C’est beaucoup pour un seul homme, mais il aura été, tout au long de sa carrière, un personnage gigogne, gaulliste, bonapartiste, libéral, étatiste et radical-socialiste selon les ans. Jacques Chirac restera un cas dans l’Histoire de France. Une incongruité et un record de longévité. Membre du gouvernement sous De Gaulle puis Pompidou pendant sept ans, il fut ensuite Premier ministre sous Giscard et Mitterrand, soit quatre ans en tout, avant de présider le pays douze ans durant. 

À force de vivre en concubinage avec la République, Jacques Chirac a fini, dans une de ses dernières transfigurations, par se confondre avec elle, l’histoire de cet homme devenant l’Histoire de France, pour le meilleur et pour le pire. Dans ce livre où j’ai refondu et complété mes biographies précédentes, c’est ce destin que j’ai voulu raconter après avoir suivi pas à pas ce personnage noué et mystérieux qui, tout au long de sa vie, n’a jamais été celui que l’on croyait. » F.-O. G.

 

 

Le Grand Prix est récompensé de 10 000 euros par le Grand Hôtel Le Touquet-Paris-Plage.

 

Le jury tient à saluer la qualité et l’intérêt des deux autres ouvrages sélectionnés. Il souligne l’originalité et la dimension littéraire de l’ouvrage de Patrick Rotman qui n’est pas une biographie politique au sens classique du terme mais qui, dans le sillage de François Mitterrand, nous entraîne dans les coulisses de la IVème République finissante.

 

Frédéric Turpin, avec la rigueur de l’historien, à travers la biographie de Jacques Foccart, a su décrypter le monde souterrain des réseaux gaullistes et dessiner le portrait d’un homme d’influence.

 

Le jury du Grand Prix de la Biographie politique, est présidé par Anne Méaux et réunit Marie-Louise Antoni, Patricia Barbizet, Dominique Besnehard, Arlette Chabot, François Ewald, Anne Lauvergeon, Joseph Mace-Scaron, Muriel Mayette-Holtz, Catherine Nay, Patrick-Olivier Picourt et Alain-Gérard Slama.

 

Créé en 2007 par Patrick-Olivier Picourt, le Grand Prix de la Biographie politique a vocation à distinguer, chaque année, une biographie politique passée ou présente écrite en langue française ou traduite.

 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones

 


Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782081280120

Chirac, une vie

de Franz-Olivier Giesbert

« J'ai rencontré Jacques Chirac pour la première fois en 1972 et je l'ai ensuite suivi de près pendant quatre décennies, mais je ne suis pas sûr d'avoir percé sa vérité, tant elle a toujours couru vite. De Jacques Chirac, on a dit tout et son contraire. Qu'il était faible et autoritaire, populiste et technocrate, versatile et cabochard, ignare et cultivé ou encore qu'il y avait du bon Samaritain chez ce maître de l'assassinat politique. C'est beaucoup pour un seul homme, mais il aura été, tout au long de sa carrière, un personnage gigogne, gaulliste, bonapartiste, libéral, étatiste et radical-socialiste selon les ans. Jacques Chirac restera un cas dans l'Histoire de France. Une incongruité et un record de longévité. Membre du gouvernement sous de Gaulle puis Pompidou pendant sept ans, il fut ensuite Premier ministre sous Giscard et Mitterrand, soit quatre ans en tout, avant de présider le pays douze ans durant. À force de vivre en concubinage avec la République, Jacques Chirac a fini, dans une de ses dernières transfigurations, par se confondre avec elle, l'histoire de cet homme devenant l'Histoire de France, pour le meilleur et pour le pire. Dans ce livre où j'ai refondu et complété mes biographies précédentes, c'est ce destin que j'ai voulu raconter après avoir suivi pas à pas ce personnage noué et mystérieux qui, tout au long de sa vie, n'a jamais été celui que l'on croyait. » F.-O. G.

J'achète ce livre grand format à 25 €

J'achète ce livre numérique à 19.99 €