medias

Frédéric Pajak reçoit le Goncourt de la biographie pour son Manifeste incertain

Antoine Oury - 05.06.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Frédéric Pajak goncourt biographie - Manifeste incertain pajak - goncourt biographie


Le Goncourt de la biographie a été décerné, ce 4 juin à l'auteur Frédéric Pajak pour Manifeste incertain 7. Emily Dickinson, Marina Tsvetaieva — L’immense poésie, paru aux Éditions Noir sur Blanc en octobre 2018. Le prix lui sera remis à l'occasion d'une cérémonie, le 14 septembre à l’Opéra National de Lorraine, pendant la manifestation Le Livre sur la Place.



À travers les vies héroïques d’Emily Dickinson et Marina Tsvetaieva, le Manifeste incertain 7 de Frédéric Pajak évoque deux aventures littéraires qui ont survécu à l’indifférence, à l’hostilité, voire à la censure. Femmes, elles ont refusé de se plier aux convenances et aux procédés du genre poétique, faisant preuve d’une inspiration existentielle à la fois féminine et universelle. Formellement, rythmiquement, métaphoriquement, elles ont bousculé l’ordre littéraire pour imposer un art poétique nouveau.

Écrivain et dessinateur, Frédéric Pajak s'est lancé dans la série des Manifestes incertains en 2012 avec un premier volume consacré à Walter Benjamin. Après plusieurs tomes autour de cette figure centrale, et parallèlement au récit de sa vie, Pajak développe d'autres trajectoires d'auteurs, comme celles d'Ezra Pound, Nadja, André Breton ou même du peintre Vincent Van Gogh.

Le résumé de l'éditeur pour Manifeste incertain 7 :
 

Nous partons virtuellement pour le Massachusetts et voyageons réellement en Russie — à Saint-Pétersbourg, à Moscou, à Kazan, à Samara, à Koktebel, à Yalta. Ce septième volume est consacré à deux poétesses majeures : une Américaine du XIXe siècle et une Russe de la première partie du XXe siècle. Emily Dickinson et Marina Tsvetaieva n'ont apparemment pas grand-chose en commun. La première reste recluse chez elle, à Amherst, dans la vallée du Connecticut, tandis que la seconde, née à Moscou, étudie à Nervi, Lausanne et Paris ; contemporaine de la révolution d'Octobre, elle séjourne à plusieurs reprises en Crimée, avant de s'exiler en 1922 à Berlin, puis en Tchécoslovaquie et en banlieue parisienne. En 1939, elle retourne en Union soviétique où elle se suicide deux ans plus tard.


Frédéric Pajak a déjà reçu le Prix Médicis Essai en 2014 pour le tome 3 du Manifeste incertain. Le Manifeste incertain 7 faisait face à 3 autres ouvrages dans la sélection finale du Prix Goncourt de la biographie 2019. Pajak succède à Denis Demonpion, qui avait reçu le Goncourt de la biographie en 2018 pour son livre Salinger intime: enquête sur l’auteur de L’Attrape-Coeur (Robert Laffont).



Frédéric Pajak - Manifeste incertain 7. Emily Dickinson, Marina Tsvetaieva — L’immense poésie - Éditions Noir sur Blanc - 9782882505330 - 23 €

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Noir Sur Blanc
Genre :
Total pages : 250
Traducteur :
ISBN : 9782882505330

Manifeste incertain t.7 ; Emily Dickinson, Marina Tsetaieva

de Frédéric Pajak(Auteur)

Nous partons virtuellement pour le Massachusetts et voyageons réellement en Russie - à Saint-Pétersbourg, à Moscou, à Kazan, à Samara, à Koktebel, à Yalta. Ce septième volume est consacré à deux poétesses majeures : une Américaine du XIXe siècle et une Russe de la première partie du XXe siècle.

J'achète ce livre grand format à €