medias

Frère d’âme, de David Diop, lauréat de la Plume de Paon des Lycéens

Gariépy Raphaël - 30.06.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - prix récompense - livre audio lauréat - Plume de Paon des Lycéens


Cette année, 13 classes de lycées des académies de Strasbourg, Nancy-Metz, Reims et Créteil ont participé à la Plume de Paon des Lycéens. Accompagnés par leurs enseignants de français, les élèves ont écouté, une année scolaire durant, 5 titres de livres audio. À l’issue de ces écoutes, c’est Frère d’âme de David Diop qui a été choisi. Lu par Babacar M’baye Fall, il est publié par Audiolib.
 


Créée en 2009, l’association La Plume de Paon œuvre en faveur du développement du livre audio, dans ses dimensions culturelles, sociales et pédagogiques, permettant ainsi d’étendre l’accès à la lecture à un public le plus large possible. Cette année, pandémie oblige, les lycéens ont voté exceptionnellement en ligne pour leur livre audio préféré. Ils ont choisi comme lauréat Frère d’âme de David Diop, lu par Babacar M’baye Fall, publié par Audiolib.

Le résumé de l’éditeur pour Frère d’âme  : 
 

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi. Au point d’effrayer ses camarades. Son évacuation à l’Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d’ultime et splendide résistance à la première boucherie de l’ère moderne.


Assorti d’un commentaire lycéen sur l’interprétation de Babacar M’baye Fall : « La voix du narrateur, avec cet accent africain, nous plongeait vraiment dans l’envers du décor. On ressentait dans sa voix de la souffrance, de la tristesse et de la haine, ce qui donnait davantage de réalisme à la lecture. L’articulation était vraiment bien placée, ce qui est encore plus plaisant lorsque des violences viennent à être dites. »

Les lycéens ont également pu participer à des ateliers de lectures à voix haute, proposés par Françoise Lervy et Pierre-Benoît Roux. 

En 2019, l’association La Plume de Paon, en partenariat avec la DAAC du rectorat de Strasbourg et la commission livre audio du SNE, a édité un Guide des usages pédagogiques du livre audio à destination des enseignants, consultable ici. 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.