Gauz reçoit le Grand Prix Littéraire d’Afrique noire 2018 pour Camarade Papa

Nicolas Gary - 25.05.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Armand Gauz - Camarade Papa - prix littéraire Afrique


Décerné annuellement par l’Association des écrivains de langue française, le Grand Prix Littéraire d’Afrique noire a été remis cette année à Armand Gauz, a appris ActuaLitté. Il aura par le passé et depuis 1986, salué la carrière d’écrivains comme Ahmadou Kourouma (90, Côte d’Ivoire) ou encore Léopold Sédar Senghor (96, Sénégal). Par ailleurs, le poème, Les seins de l'amante de Timba Bema (aux éditions Stellamaris) est également colauréat cette édition.


Armand Gauz - festival du premier roman de Chambéry 2019
Gauz - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

C’est pour le roman, Camarade Papa, publié au Nouvel Attila lors de la rentrée littéraire de septembre que l’écrivain originaire d’Abidjan a été retenu.

 

1830. Un jeune homme, Dabilly, fuit la France et une carrière toute tracée à l’usine pour tenter l’aventure coloniale en Afrique. Dans une « Côte de l’Ivoire » désertée par l’armée française, quelques dirigeants de maisons de commerce négocient avec les tribus pour faire fructifier les échanges et établir de nouveaux comptoirs. Sur les pas de Dabilly, on découvre une terre presque inexplorée, ses légendes, ses pactes et ses rituels... 

Un siècle plus tard, à Amsterdam, un gamin d’origine africaine raconte le monde postcolonial avec le vocabulaire de ses parents communistes. Lorsque ceux-ci l’envoient retrouver sa grand-mère et ses racines en Afrique, il croise les traces et les archives de son ancêtre. Ces deux regards, celui du blanc sur l’Afrique et celui du noir sur l’Europe, offrent une histoire de la colonisation comme on ne l’a jamais lue. 



Un ouvrage que ActuaLitté avait particulièrement apprécié : « C’est donc un tout autre point de vue, en amont de la prise de pouvoir des pays européens sur l’Afrique, et non selon un point de vue seulement politique, mais aussi humain. Et les choses se révèlent bien plus complexes que l’on pourrait avoir envie de croire. »

 

Critique : Camarade Papa, de Gauz

 

Fondée en février 1926, l’ADELF réunit, dans un même attachement à la langue française, des écrivains de toutes origines. « Son objectif est de révéler de nouveaux talents et de consacrer les écrivains majeurs qui, par la qualité de leur écriture et la force de leur engagement, font rayonner dans le monde entier les valeurs de la francophonie. »
 


 

Gauz avait déjà reçu le 11e prix Ivoire pour son roman.

 


 


 

Gauz - Camarade Papa – Editions Le Nouvel Attila – 9782371000230 - 19€
Timba Bema – Les seins de l’amante – Stellamaris – 9782368684610 – 15 €

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires
Mes félicitations,mon très cher Gauze!!!!
Ce prix a été co-attribué à deux ouvrages : celui indiqué ci-dessus, dont je tiens à féliciter l'auteur ; et aussi Les seins de l'amante, de Timba Bema, paru aux Éditions Stellamaris



http://editionsstellamaris.blogspot.com/2019/05/les-seins-de-lamante-grand-prix.html

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1108011742656383&id=244472129010353&width=500" width="500" height="679" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe>
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.