George R.R. Martin abdique et signe : Game of Thrones au cinéma

Antoine Oury - 20.03.2014

Culture, Arts et Lettres - Cinéma - Game of Thrones - George R.R. Martin - film


Pour la première de la quatrième saison de Game of Thrones, George R.R. Martin a réservé une surprise de taille à ses fans, en assurant que le show TV pourrait se poursuivre au cinéma. Ou plutôt s'y terminer, avec le grand final de la série diffusé dans les salles. Par ailleurs, plusieurs aventures dérivées, toujours basées sur les ouvrages de Martin, pourraient voir le jour.

 


George R. R. Martin

George R.R. Martin (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)

 

 

Les suites de Game of Thrones pourraient prendre la forme de longs-métrages diffusés au cinéma, et narrer l'histoire de Westeros 90 ans avant les événements dépeints dans Game of Thrones, la série. Les Aventures de Dunk et de l'Œuf, cycle de trois romans qui constituent les préludes au Trône de fer, seraient visiblement un premier choix pour ces nouvelles adaptations.

 

« Tout dépend du temps que la série va durer. 7 ans ? 8 ans ? 10 ans ? Les livres deviennent de plus en plus épais », explique George R.R. Martin au Hollywood Reporter. « Il faudrait un film pour tout lier, avec un gros budget, du genre 100 millions $ pour 2 heures de film. Ces dragons deviennent vraiment gros, vous savez... »

 

L'auteur a expliqué que Les Aventures de Dunk et de l'Oeuf pourraient facilement fournir la matière pour un film, au moins. Et Martin a de quoi faire, par ailleurs : « J'ai écrit ces trois histoires, et j'en ai au moins encore une douzaine. » Avec quatre saisons, en tout cas, la série n'a pour l'instant couvert qu'un tiers de la saga, en comptant les deux livres supplémentaires que Martin compte écrire.

 

En novembre 2013, l'auteur ne semblait pas aussi résolu de poursuivre l'aventure médiatique de Game of Thrones sur des centaines d'heures : « Je détesterais voir cela arriver », expliquait-il en pensant aux franchises James Bond, basée sur les livres de Ian Fleming, ou Jason Bourne, création de Robert Ludlum, qui ont connu de longs et beaux jours au cinéma.

 

Le vent tourne à Westeros...