Géraldine Dalban-Moreynas et Sana Krasikov, Prix du Premier Roman 2019

Cécile Mazin - 06.11.2019

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix premier roman - Geraldine Dalban-Moreynas - Sana Krasikov


Réuni au restaurant La Coupole, le jury du Prix du Premier roman vient de désigner les deux lauréats de cette édition 2019. Roman français et roman étranger sont à l’honneur avec deux héroïnes pour ce jour : Géraldine Dalban-Moreynas et Sana Krasikov, pour respectivement On ne meurt pas d'amour et Les patriotes. 
 
 


Pour le domaine français, c'est Géraldine Dalban-Moreynas qui est primée, pour son roman On ne meurt pas d'amour chez Plon.
 

Elle vient d'emménager avec son homme. Dans un grand loft blanc qu'ils ont retapé. Elle doit se marier au mois de juin. La date est bloquée sur le calendrier de l'entrée. Il va emménager avec sa femme et sa petite fille au deuxième étage du bâtiment B. Les travaux sont presque terminés. Ils se croisent pour la première fois un dimanche de novembre, sous le porche de l'entrée. Elle le voit entrer, il est à contre-jour. Elle sent son corps se vider. Il la regarde. Il a du mal à parler. Plus tard, ils se diront que c'est à ce moment-là que tout a commencé. Ils se diront qu'il était vain de lutter. Il y a des histoires contre lesquelles on ne lutte pas.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

en direct #instalive Le Prix du premier roman 2019 : cérémonie depuis le restaurant @la_coupole_paris Les prix en romans français et étranger sont attribués à : Géraldine Dalban-Moreynas @geraldinefromlabutte , On ne meurt pas d’amour, @editionsplon Sana Krasikov, Les Patriotes, @editionsalbinmichel (trad. Sarah Gurcel) collection @terres_amerique #prixlitteraire #prix #rentreelitteraire #premierroman #roman #restaurant #romanfrancais #romanetranger #bravo #romans #rl2019 #instalivre #instalive #bookstagram #booklover #bookworm #passionlecture #lecture Un prix qui remonte à 1977 ! Un mot ému de Géraldine Dalban-Moreynas : @gdalbanmoreynas

Une publication partagée par ActuaLitté (@actualitte) le



Et c'est Sana Krasikov, pour Les patriotes, paru chez Albin Michel et traduit par Sarah Gurcel  qui se voit remettre le prix dans le domaine étranger. 
 

Alors que les États-Unis sont frappés par la Grande Dépression, Florence Fein, à seulement 24 ans, quitte Brooklyn pour une ville industrielle de l’Oural, dans la toute jeune URSS. Elle n’y trouvera pas ce qu’elle espérait : un idéal d’indépendance et de liberté. Comme de nombreux Refuzniks, son fils Julian, une fois adulte, émigre aux États-Unis. Des années plus tard, en apprenant l’ouverture des archives du KGB, il revient en Russie et découvre les zones d’ombre de la vie de sa mère. Entremêlant époques et lieux, ce premier roman magistral de Sana Krasikov nous plonge au cœur de l’affrontement Est-Ouest en explorant, à travers le destin de trois générations d’une famille juive, l’histoire méconnue de milliers d’Américains abandonnés par leur pays en pleine terreur stalinienne, et les conséquences de nos choix individuels sur la vie de nos enfants.



L'autrice avait pour l'occasion réaliser une petite vidéo que son éditeur nous a confiée : 


 

Le prix est opéré sous la présidence de Gérard de Cortanze, Georges-Olivier Châteaureynaud, Jean Chalon, Annick Geille, Jean-Claude Lamy, Gilles Pudlowski, Joël Schmidt, Jean-Pierre Tison et Philippe Vallet. 


Géraldine Dalban-Moreynas – On ne meurt pas d’amour – Plon – 9782259279109 – 17 €
Sana Krasikov, trad. anglais (US) Sarah Gurcel – Les patriotes – Albin Michel – 9782226326126 – 23.90 €
 
Dossier - Rentrée littéraire 2019 : 524 romans à découvrir, ou pas

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.