medias

Gérard Macé et Georges Rousse lauréats du Prix de bibliophilie Jean Lurçat

Antoine Oury - 09.11.2018

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Prix bibliophilie Jean Lurçat - prix livres art - prix litteraires


Créé en 2005 à l’initiative de Madame Simone Lurçat à la mémoire de son époux Jean Lurçat, membre de la section de peinture de l’Académie des beaux-arts, le Prix de bibliophilie de la Fondation Jean et Simone Lurçat, doté d’un montant de 5000 €, récompense chaque année un ouvrage original récent de bibliophilie. Il s’agit de l’un des grands prix de bibliophilie en France.


 

 

Le Prix de bibliophilie Jean Lurçat a donc été décerné à Gérard Macé et Georges Rousse pour leur livre Mots de passe, paru aux Éditions Écarts. Ce livre d’artistes, composé de 60 phrases de Gérard Macé et 5 photos originales de Georges Rousse, a été édité en 38 exemplaires.

Depuis de nombreuses années, Georges Rousse réalise des installations dans lesquelles l’illusion et l’anamorphose jouent un rôle essentiel. Dans un espace « en suspens » — en suspens parce qu’il va être rénové ou démoli — un lieu déchu, mais encore marqué par son passé et les activités dont il a été témoin, Georges Rousse peint les murs, le plancher, le plafond ou y applique des journaux de tous pays dont il a préalablement noirci les images.

Le visiteur découvre un lieu inattendu, provoquant étonnement et questions jusqu’au moment où, parvenu en un point précis, il découvre que tout s’ordonne pour former une figure géométrique parfaite — un cercle, un carré, un triangle — ou encore une grille colorée ou des mots. De ce point précis, Georges Rousse aura pris une photo dont on retrouvera en galerie un tirage dans un format important, proche de l’échelle un, seul souvenir de cette installation éphémère.

Gérard Macé propose un texte de 60 phrases, chacune d’entre elles constituant une proposition, une amorce pour pénétrer dans le domaine envoûtant du souvenir et de la rêverie. Georges Rousse choisit pour ce livre d’artistes 5 de ces phrases qui le touchent particulièrement et les peint sur les murs de pièces de l’ancienne banque de France de Lens pour réaliser ses photographies. Faisant jouer à plein aussi bien l’intelligence du lecteur que sa sensibilité, le livre devient ainsi un véritable mot de passe pour accéder aux royaumes des souvenirs et du songe.

<

>



Le jury a également décerné un Prix spécial du jury à Jacqueline Duhême pour son ouvrage Grain d’aile avec un texte de Paul Éluard, paru aux éditions du Livre d’art de l’imprimerie nationale. 

L’Académie des beaux-arts a par ailleurs décerné, le 24 octobre 2018, les prix d’ouvrages suivants :

Le Prix Bernier, d’un montant de 7000 €, a été partagé en deux prix de 3 500 € chacun, aux ouvrages L’Opéra de Charles Garnier, une œuvre d’art total de Gérard Fontaine, publié aux Éditions du Patrimoine, et Pérégrinations. Paysages entre nature et histoire de Pierre Wat publié aux éditions Hazan.

Le Prix René Dumesnil, d’un montant de 3 000 €, a été décerné à l’ouvrage Debussy à la plage de Rémy Campos, publié aux éditions Gallimard.

Le Prix Paul Marmottan, d’un montant de 2 500 €, a été attribué à l’ouvrage Georges de La Tour – Le Maître des nuits de Robert Fohr, publié aux éditions Cohen & Cohen.

L’ensemble de ces prix sera remis lors de la Séance solennelle de l’Académie des beaux-arts le 21 novembre prochain sous la Coupole du Palais de l’Institut de France.
 

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.