Glénat : un demi-siècle de bandes dessinées aux enchères

Antoine Oury - 02.11.2016

Culture, Arts et Lettres - Expositions - enchères BD - Glénat bande dessinée - Jacques Glénat


La maison de vente aux enchères FauveParis organise le 16 novembre prochain une grande vente aux enchères centrée sur la bande dessinée à travers les pièces de la maison Glénat. Un demi-siècle de bande dessinée qui sera également raconté à travers une exposition qui s'ouvre ce 2 novembre.

 

Paul Gillon (1926-2011) Tendres chimères, Les Naufragés du temps, couverture, 1977

Estimé entre 10.000 et 15.000 €

 

 

C'est une vente aux enchères qualifiée d'exceptionnelle par FauveParis, qui la fait précéder d'une exposition et d'un « magalogue », croisement entre magazine et catalogue, vendu en librairie pour retracer l'histoire de la bande dessinée, celle de la maison Glénat et présenter plus spécifiquement quelques auteurs. Des premiers fanzines réalisés par Jacques Glénat à la création de la maison en 1974 en passant par le rôle du manga dans le succès de la maison, rien n'a été oublié.

 

De nombreuses pièces de la collection personnelle de Jacques Glénat seront en vente (Benjamin Rabier, Frantisek Kupka ou Gus Bofa, entre autres), mais surtout des originaux publiés par la maison d'édition, avec des planches de Vittorio Giardino, une étude de François Bourgeon ou une couverture signée Paul Gillon.

 

Les auteurs contemporains ne seront pas en reste, avec Mezzo, Bernard Yslaire, François Boucq ou Marc Malès. Parmi les curiosités de cette vente, la présence d'un tapuscrit, celui du tome 1 des Révoltés, signé par Jean Dufaux, estimé entre 300 et 400 €.

 

 

La vente a été préparée par Dimitri Joannidès, assisté par Elisa Brusset, sous l'œil expert de Julien Brugeas, responsable de la Galerie Glénat.