Goncourt : Houellebecq et Despentes, toujours en lice

Clément Solym - 05.10.2010

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - goncourt - selection - houellebecq


C'est ainsi, la tradition, c'est la tradition, alors il faut la respecter. Et quand l'Académie Goncourt dit qu'elle fera trois sélections avant de rendre son prix, elle s'y tient.

Et puisque l'on y est, autant se débarrasser de ceux qui avaient été mentionnés uniquement pour la forme. Ainsi donc, Amélie peut aller se faire tracer un fabuleux destin ailleurs que vers le Goncourt. En revanche, les deux cadors de la rentrée, l'un chez Flammarion (inédit, ou presque), l'autre chez Grasset, se retrouve bel et bien dans la compétition.


Un affrontement qui se poursuivra le 4 novembre, avec la dernière liste et auquel les jurés mettront fin le 8 novembre, avec l'annonce finale du lauréat...

Et la liste, en suivant...
  • Le cœur régulier, Olivier Adam (L’Olivier)
  • Retour aux mots sauvages, Thierry Beinstingel (Fayard)
  • Apocalypse bébé, Virginie Despentes (Grasset)
  • Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants, Mathias Enard (Actes Sud)
  • La carte et le territoire, Michel Houellebecq (Flammarion)
  • Naissance d’un pont, Maylis de Kerangal (Verticales)
  • Le testament d'Olympe, Chantal Thomas (Seuil)
  • Six mois, six jours, Karine Tuil (Grasset)