Hadopi : Albanel ne désertera pas le champ de bataille

Clément Solym - 12.06.2009

Culture, Arts et Lettres - Expositions - hadopi - albanel - soldat


Alors que jeudi dernier Hadopi en prenait un sérieux coup avec la décision du Conseil constitutionnel, Christine Albanel reste sur le pied de guerre et ne s'avoue pas vaincue.

Elle s'est définie lors d'une interview comme un « bon petit soldat des droits d'auteur » et elle a affirmé « que [sa] volonté de défendre les droits d'auteur [était] intacte ». Concernant l'avenir de cette loi elle a déclaré : « On peut soit promulguer le texte tout de suite et ensuite le compléter au Parlement sur la partie qui a été effectivement censurée. Soit repartir tout de suite au Parlement pour compléter en effet le texte ».

Et là, grande surprise quand on lui demande quel est l'intérêt d'Hadopi sans les sanctions qui étaient prévues initialement par le projet de loi, elle rétorque sans sourciller : « En Grande-Bretagne, où il n'y a que les avertissements, il y a déjà une baisse du piratage de 70 % ».

Ah bon ? Mais pourquoi on na pas fait comme ça tout de suite alors ?